ParentsProfs le Mag
Vous banalisez l’alcool !

Vous banalisez l’alcool !

Régulièrement, nous publions des panneaux présentant un mojito, que nous avons érigé en symbole de convivialité et de plaisir. Il y a quelques semaines, nous avons rediffusé celui-ci. Le mojito, en plus d’être une blague récurrente sur nos réseaux sociaux, est important pour nous parce qu’il figure sur la couverture de notre premier livre d’humour. […]

Régulièrement, nous publions des panneaux présentant un mojito, que nous avons érigé en symbole de convivialité et de plaisir. Il y a quelques semaines, nous avons rediffusé celui-ci.

Le mojito, en plus d’être une blague récurrente sur nos réseaux sociaux, est important pour nous parce qu’il figure sur la couverture de notre premier livre d’humour. Vous avez été nombreux lors de sa sortie à nous envoyer des images de mojitos, et ça nous a beaucoup touché.
Mauvaise idée : le Docteur Philippe Arvers nous reproche sur Twitter de banaliser la consommation d’alcool.

Nous avons également abordé il y a quelques semaines les dérives de la pédagogie à outrance à travers un article racontant le comportement d’une maître-formatrice après la mort du petit lapin de la classe.

Mauvaise idée : Océane nous rend responsable, et à travers nous l’ensemble de la communauté enseignante, de la captivité des animaux.

Le week-end, nous publions des panneaux que vous nous envoyez par mail ou messenger. Jérôme, par exemple, nous a fait parvenir une image s’amusant des écarts de langage.

Mauvaise idée Jérôme ! Nous remercions d’ailleurs ce jeune homme qui nous suit sur Instagram et qui a pris le temps d’effectuer un magnifique contrôle qualité.

En février, nous avons évoqué l’épineux problème des vacances des enseignants, avec ce panneau évoquant l’idée audacieuse que les congés seraient plus amusants que les périodes de travail.

Mauvaise idée !  Et nous remercions le pseudo _alors6600 sur Instagram qui nous invite, en utilisant des mots ou des locutions comme certes ou somme toute, à nous réjouir de retourner travailler.

Nous pouvons ici apporter une réponse à cette remarque. Au risque de bousculer les idées reçues, nous pouvons vous assurer que nous préférons très largement les vacances au travail. Nous adorons tous les deux notre métier de professeur des écoles et d’animateur. Nous l’exerçons chacun avec passion, mais cher _alors6600, rien ne vaut les vacances et le farniente. Nous irons même plus loin en précisant que le matin, on n’arrive pas à sortir du lit et qu’on est bien content le soir de rentrer à la maison. Dingue non ?

A propos de travail des enseignants, nous avons diffusé il y a deux semaines une parodie de 50 nuances de grey qui permettait de rappeler que nous avons le soir et le week-end des cours à préparer et des copies à corriger.

Mauvaise idée ! @spjustine n’est pas contente et le fait savoir sur Twitter.

Julie nous reproche d’avoir utilisé des images de l’acteur provenant d’une série où il interprète un assassin et par conséquent proposer « un humour douteux. »

Qu’est-ce que « l’humour douteux » Julie ? Et qu’est-ce que l’humour en général ? Pourrait-on parler d’une forme d’esprit qui permet de regarder la réalité avec un certain décalage, et qui inviterait à prendre un peu de recul ?
« Je me presse de rire de tout de peur d’être obligé d’en pleurer » est une phrase de Beaumarchais que nous aimons beaucoup, surtout depuis qu’on l’a trouvée sur Wikipedia il y a cinq minutes en écrivant cet article.
Tu vois Julie, ça c’est de l’humour. Ça permet de mettre un peu de distance, de ne pas se prendre au sérieux.

Et à propos de se presser de rire, nous allons de ce pas presser les citrons pour les mojitos 🙂

Tes réactions