ParentsProfs le Mag
Une école primaire expérimente le conseil d’école flexible

Une école primaire expérimente le conseil d’école flexible

Une initiative originale.

L’école primaire Julien Doré de Grenoble a lancé une initiative s’inspirant de la classe flexible qui, rappelons-le, consiste à aménager la classe de sorte que les élèves choisissent le type d’espace dans lequel ils souhaitent réaliser leurs apprentissages. En gros, la maîtresse fout ses tables en quatre groupes, appelle-ça des îlots pédagogiques et se la raconte sur Insta avec le hashtag #teamclasseflexible.
Evelyne Tartosuc, la directrice de l’école primaire Julien Doré, propose désormais un conseil d’école flexible. Elle a accepté de répondre à nos questions.

Pourquoi mettre en place des conseils d’école flexibles ?
Je crois que la question ne se pose pas en ces termes. La question serait plutôt : Pourquoi mettre en place des conseils d’école ? L’Education nationale nous oblige à en organiser au moins trois par an, mais ne nous contraint pas à une forme particulière. Avec mon équipe, nous avons décidé d’en proposer une version flexible, dans le respect des gestes barrières bien évidemment.

Cette idée est née parce que l’un des enseignants de l’école pratique déjà la classe flexible ?
Non. Cette idée est née parce qu’un des enseignants de l’école est revenu de vacances avec un bouteille de rhum . On s’est mis minable et complément torché, nous avons inventé le conseil d’école flexible.

Comment se déroule un conseil d’école flexible ?
Plutôt qu’une longue réunion où nous enchaînons un à un les points de l’ordre du jour, je propose dans la salle différents îlots où chaque participant peut se rendre à sa guise, dans le respect des gestes barrières. Par exemple, il y a un espace de lecture où lovés dans des petits fauteuils, des membres peuvent parcourir le compte-rendu de la dernière assemblée générale de l’U.S.E.P.

Un autre exemple d’îlot ?
Au centre de la pièce, je dispose des tapis de gym pour ceux qui souhaitent se détendre. La position couchée est très efficace pour mieux se connaître entre parents, enseignants et élus. Lors de notre précédente réunion, le maire et l’inspectrice se sont allongés l’un à côté de l’autre pour modifier l’avenant du projet éducatif local. Je peux vous dire qu’entre eux, la température est montée à plus de 19°, un vrai rapprochement entre la fonction publique d’état et la territoriale.

Le conseil d’école flexible ne favorise-t-il pas la division de ses participants ? Répartis ainsi en petits groupes, les membres ne peuvent pas de facto débattre collectivement et donc ne pas prendre de décisions  ?
Complètement. Et c’est en ce sens que nous restons fidèles à ce qu’est un conseil d’école.

Tes réactions