ParentsProfs le Mag
Crédit photo : capture FB
TPMP avec Jean-Michel Blanquer : bal tragique à Billancourt, 1 mort

TPMP avec Jean-Michel Blanquer : bal tragique à Billancourt, 1 mort

Jean-Michel Blanquer était l’invité de Cyril Hanouna sur C8.

Drame. Ce mardi 14 septembre à Boulogne-Billancourt, entre l’avenue Jean-Baptiste Clément et la rue de Silly, Jean-Michel Blanquer était l’invité sur C8 de l’émission Touche pas à mon poste. Peu après 19h40, alors que l’interview du ministre Jean-Michel Blanquer venait de commencer, l’animateur de l’émission Cyril Hanouna s’est grièvement blessé à la langue alors qu’il lui demandait “s’il kiffait ses journées au ministère”. Plusieurs lésions “assez importantes” selon le communiqué de presse qui s’expliqueraient par une pression trop importante de l’organe charnu de l’animateur sur la chaussure du ministre.

De son côté, la chroniqueuse Valérie Bénaïm serait victime d’un lumbago, probablement par « un sérieux manque d’échauffement avant d’effectuer ses nombreuses courbettes devant Jean-Michel Blanquer » selon le médecin de l’émission. Autre blessure à déplorer, la production annonce que l’écrivain et chroniqueur de l’émission Yann Moix s’est brûlé au troisième degré en servant la soupe au ministre. Un incident survenu alors qu’il déclarait à son invité : “On a rarement eu l’impression qu’un ministre est autant à sa place.”

Si les services d’urgence rappellent l’importance de s’échauffer avant de faire subir à son corps n’importe quel geste de déférence, l’avocat de Michel Drucker a fait savoir en début d’après-midi que son client portait plainte contre la direction de C8 pour plagiat. L’animateur de Vivement dimanche se déclare en effet l’inventeur du passage de pommade à la télévision.

Rebondissement. Robert Picon, propriétaire du bar Le Balto à Livry-Gargan (93) accuse la chaîne d’avoir utilisé sans son accord des sujets de conversation abordés le même jour dans la matinée avec Le Marcel, La Didine et le fils à Paulo. “L’uniforme à l’école, les discours sur la violence ou le porc dans les cantines, les blagues sur la femme à Macron, c’est nous qu’on l’a dit hier, alors faut quand même pas poussé mémé dans les bégos” a déclaré Robert Picon ce soir sur le site du Parisien.

Une triste affaire. Si les chroniqueurs blessés devraient être sortis d’affaire assez rapidement, il est à déplorer un décès dans ce bal tragique des courtisans. Après avoir subi Emmanuel Macron chez Mcfly et Carlito ou Marlène Schiappa déjà chez Cyril Hanouna , les Français, enseignants ou pas, ont vu disparaître ce mardi soir dans leur écran la dernière lueur d’un semblant de décence.

Soutenez ParentsProfs sur Tipeee
Tes réactions