ParentsProfs le Mag
Tests salivaires : Jean-Michel Blanquer recrute des médiateurs au nombre de carrément beaucoup

Tests salivaires : Jean-Michel Blanquer recrute des médiateurs au nombre de carrément beaucoup

Difficile de savoir combien exactement.

Le 1er mars dernier, Jean-Michel Blanquer annonçait que 50 000 tests salivaires avaient été mis à disposition des écoles. Le lendemain, il reconnaissait sur France Inter que seulement 10 000 avaient été réalisés, pour évoquer plus tard dans la journée un nombre de 3 000 tests. Alors que la zone B reprenait ce lundi le chemin de l’école, le ministre de l’Education nationale a promis ce matin sur Europe 1 un nombre de tests salivaires hebdomadaires se situant dans une fourchette allant de vraiment abondant à bigrement impressionnant. “Pour vous donner une idée, a-t-il déclaré au micro de la radio bleue, il y en aura autant que le nombre de tests antigéniques annoncés en novembre dernier et qui s’élevait déjà à l’époque au niveau de carrément waouh.

Les établissements scolaires manquant de personnel pour organiser ces prélèvements, Jean-Michel Blanquer a promis l’embauche de médiateurs, dont le nombre devrait dépasser les carrément beaucoup pour être selon lui colossal, voire torrentiel. Recrutés parmi des étudiants en santé, ils viendront en aide au personnel déjà existant de la médecine scolaire dont le nombre s’est réduit ces dernières années à un niveau qualifié par les experts de que tchi, limite walou.

Concernant la vaccination des enseignants et du personnel travaillant dans les écoles, le ministre a indiqué qu’une campagne serait proposée prochainement : “Elle devrait débuter d’ici une heure, ou peut-être demain. La semaine prochaine grand max.”
Tests salivaires, test antigéniques mais aussi taux de contamination à l’école et même les suppressions de postes à l’Education nationale, difficile d’obtenir des chiffres fiables. A ses détracteurs lui reprochant ses nombreux effets d’annonce, Jean-Michel Blanquer s’inscrit en faux. Dans son cabinet ce midi rue de Grenelle, celui qui est également ministre des sports a accepté de répondre à nos questions : “Je ne suis pas du genre à faire de l’esbroufe avec les chiffres, et je ne donne pas dans la surenchère. Tenez, à votre avis, combien je fais au développé-couché ? 70 ? 80 max ? Je fais 120, et d’un bras. Bougez pas, j’enlève ma veste et je vous montre.”

On insiste mais la situation est grave. On ne pourra pas continuer l’aventure ParentsProfs en septembre sans une forte mobilisation maintenant parce que les chiffres ne sont pas bons du tout. Notre site coûte cher, et nous le finançons en grande partie grâce à la vente de nos livres. Achète Mon super cahier insolent ou précommande maintenant Mon agenda de prof des écoles
On compte sur toi, vite.

Tes réactions