ParentsProfs le Mag
Protocole sanitaire : au mois trois cas d’enfants se transformant en zombie pour fermer une classe

Protocole sanitaire : au mois trois cas d’enfants se transformant en zombie pour fermer une classe

Une classe pourra être fermée lorsqu’il y aura au moins trois cas confirmés de zombification.

Les règles concernant la fermeture des classes en cas d’élèves porteurs du Covid-19 vont être encore assouplies dans les écoles maternelles et élémentaires à partir de la semaine prochaine, a confirmé dimanche soir le ministère de l’Education.

Selon le nouveau texte, si un enfant se transforme en zombie et dévore ses petits camarades, la classe pourra continuer à fonctionner normalement.
« Le protocole d’identification des enfants zombies, leur isolement éventuel, la fermeture possible de classes, ou ce qu’il reste, sera toutefois appliqué lorsqu’il y aura au moins trois cas confirmés dans la même classe, et dans la même rangée, ou groupe de tables pour les enseignants qui travaillent en îlots bonifiés » poursuit le ministère.

Interrogé sur cette question hier sur RTL, Jean-Michel Blanquer s’est voulu rassurant : “Jusqu’à présent, le Haut Conseil pour la Santé Publique (H.C.S.P.) a constaté qu’aucun enfant ne s’était transformé en zombie. Ce nouveau protocole va donc nous permettre d’avoir moins de fermeture.”
Une bonne nouvelle donc.

Par ailleurs, si le cas se présentait, un enseignant de maternelle ou de primaire portant un masque et ayant côtoyé un élève s’étant transformé en zombie ne sera plus considéré comme un cas contact. Il ne sera donc plus invité à s’isoler, car trop occupé à danser sur son bureau, en agitant les bras qui à gauche, qui à droite, haussant les épaules de manière saccadée et en chantant Cause This is Thriller, Thriller Night

Tes réactions