ParentsProfs le Mag
Protocole sanitaire à l’école : tu peux ou tu peux pas ?

Protocole sanitaire à l’école : tu peux ou tu peux pas ?

Nouveau protocole sanitaire à l’école : ParentsProfs te propose un résumé des principales indications à suivre.

Première surprise, si elle demeure essentielle dans l’espace public, “la distanciation physique n’est plus obligatoire lorsqu’elle n’est pas matériellement possible ou qu’elle ne permet pas d’accueillir la totalité des élèves”. Selon la Direction Approximative  de Santé de l’Education Nationale (D.A.S.E.N.), le virus ne circulerait pas quand il y a beaucoup d’enfants car il n’aime pas le bruit et les classes surchargées. Une bonne nouvelle donc.
Si l’établissement scolaire se trouve en zone qualifiée par l’Agence Régionale de Santé de Tranquilou bilou, le professeur travaille dans les conditions habituelles, à savoir une classe surchargée et peu de moyens, indique le guide. Dans l’hypothèse où l’école se trouve en zone qualifiée de Ouh la la !, chaque enseignant aura toujours une classe surchargée : il faudra juste l’aérer pendant la récréation.

Le protocole sanitaire n’impose pas le porte du masque chez les élèves de moins de 11 ans, arguant du fait “qu’ils sont trop mignons à cet âge-là, mais si on peut éviter de s’approcher, c’est mieux quand même”.

Le port du masque est obligatoire pour l’ensemble des professeurs et personnels de l’école. Il ne l’était pas avant la conférence de rentrée de Jean-Michel Blanquer ce mercredi 26 août et ne le sera peut-être plus après sa prochaine interview sur France Inter. A ce sujet, Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, prévoit un rendez-vous quotidien avec la presse et les syndicats pour faire le point sur les déclarations du ministre de l’Education nationale.

Ensuite, le guide rappelle que les parents s’engagent à ne pas scolariser leur enfant en cas de fièvre (38 °C ou plus) ou en cas d’apparition de symptômes évoquant lea Covid-19. Exception sera faite pour les enfants qui veulent quand même venir parce qu’ils ont insisté.

Le lavage de mains avant et après la récréation n’est plus obligatoire. Les toilettes des écoles pourront donc redevenir aussi crasseuses qu’avant l’épidémie.

Les accompagnateurs ainsi que les intervenants extérieurs peuvent entrer dans les bâtiments scolaires après nettoyage et désinfection des mains. Ils doivent porter un masque de protection et se signaler auprès de l’assistant administratif de la direction. S’il n’y pas d’assistants administratifs, c’est normal : ils ont tous été virés il y a trois ans.

En résumé, le document ne dit pas qu’il n’y a plus de risques, il dit juste que ça va coûter un bras si on commence à organiser des petits groupes, multiplier les espaces de travail etc. La phrase de conclusion de ce nouveau protocole fait amende honorable et mettra sûrement un peu de baume au coeur : “ C’est vrai qu’on a un peu fait les cons ces dernières années à supprimer plein de postes, franchement on est déso.” Un point positif donc.

Tes réactions