ParentsProfs le Mag
Protocole 2 sortira dans les écoles le 22 juin

Protocole 2 sortira dans les écoles le 22 juin

Rendez-vous lundi prochain dans les salles de classe.

Après le succès du premier volet, le ministère de l’Education nationale a annoncé hier matin la suite de sa grande saga de science-fiction. C’est en effet le 22 juin prochain que sortira dans les salles de classe, Protocole 2, le réveil de la force.
L’histoire de ce deuxième épisode commencera exactement où se termine le premier. Pour rappel, Protocole est un récit de science-fiction dystopique se déroulant dans un monde où les administratifs, une cohorte de femmes et d’homme en tailleur noir et col blanc, ont pris le pouvoir. Les administratifs dominent la Terre en rédigeant des règlements et des chartes en psalmodiant toute la journée : « Comme ça vous serez protégés. A partir du moment où vous faites ce qui est écrit, vous serez protégés. C’est pour ça qu’on l’écrit, c’est pour se protéger. »
Profitant d’une pandémie mondiale, ils créent un protocole sanitaire redoutable obligeant les enseignants à diviser les cours de récréation avec des plots en plastique et à recouvrir les étagères de vieux livres de grammaire avec des bâches en plastique.

A la fin du premier volet, le protocole sanitaire était parvenu à détruire l’ensemble des directeur(-trice)s d’école. Seule une survivante a survécu à la pression, au stress et aux SMS de l’inspecteur le dimanche matin. Elle est le personnage centrale de ce deuxième volet, accompagnée de ses collègues lessivés et ses élus démontés. Seul(e)s contre la puissance du protocole, tiendront-ils jusqu’au 4 juillet ?

Pour cette suite, les scénaristes ont repris les ingrédients majeurs de Protocole 1, comme le savon magique ou les flèches à la peinture fluo sur le sol. « Pour que ça fonctionne, il fallait créer encore plus de tension dramatique que dans le premier volet, nous explique Michel Pellicule, l’un des auteurs. Nous avons imaginé une situation où le Président de la République exige le retour des élèves, ce qui est impossible car le protocole l’interdit. C’est une situation extrême évidemment, mais n’oublions pas que nous sommes au cinéma, tout est possible.« 
Pour que le spectacle soit encore plus grandiose, les scénaristes ont introduit un nouveau méchant qui va donner du fil à retordre à nos héros. Selon les premières rumeurs, il serait encore plus machiavélique que celui du premier épisode. Son nom : Maître latéral.

Tes réactions