ParentsProfs le Mag
Ecrit par Barbara
Profs : le cauchemar du plan de classe

Profs : le cauchemar du plan de classe

Je le mets où Hugo ?

Les mariés font du plan de table l’une des clés de réussite de leur mariage. Stéphane Plazza fait du plan d’architecte un incontournable pour rénover un intérieur, façon home staging. Le prof, lui, donne plutôt dans le “gosse staging”. Son plan de classe, c’est à dire l’endroit stratégique où est placé chaque élève dans la salle de classe, est l’un des fondements de sa pédagogie. Il évolue chaque semaine, au gré des arrivées et des départs d’élèves, ou du comportement de Carmene. Procédons à une mise en situation : tu es prof et tu dois encore faire cesser les bavardages dans ta classe. A toi de modifier une nouvelle fois le plan de classe.

Tu changes Carmene de place parce qu’elle n’a de cesse d’assener des traces de feutre rouge sur la main de son voisin Hugo. Du coup, il en a plein les pattes, au sens propre comme au sens figuré. Tu proposes à Aldo de prendre sa place mais comme tu ne peux pas mettre Carmene à l’ancienne place d’Aldo parce que la voisine de sa précédente place, c’est Charlène qui est aussi pipelette que ton voisin du dessus, tu bouges Halan pour le mettre à côté de Charlène, puis tu invites Carmene à s’installer à l’ancienne place d’Halan.

Mais juste derrière l’ancienne place d’Halan, il y a Bassia qui ne peut pas blairer Carmene. Tu proposes à Bassia de se mettre à la place d’Assia. Sauf qu’Assia ne peut pas changer de place car Sophie son A.E.S.H. qui vient trois heures par semaine a besoin de la prise électrique qui se trouve juste à côté.

Tu bouges à nouveau Hugo (qui n’a pas envie mais c’est toi qui décides) et tu le mets en face de Nordine en ayant fermement convié Vincenzo à rejoindre le fond de la classe.
Erreur. Vincenzo porte des lunettes et ne voit rien au tableau. Tu le places donc face au tableau en bougeant Momo qui veut bien aller dans le fond parce que dans le fond, il y a Matheo et qu’ils sont tous les deux copains comme cochon.

Cochon qui s’en dédit, tu tiens parole. Mais Momo et Mathéo jacassent encore plus que les deux vieux du Muppet Show. Tu intervertis les places avec Leo et Nehil. Les tables (et donc les élèves) tournent tellement dans ta classe que tu as l’impression de faire du spiritisme. 23 changements et un tour de rein plus tard, tu décides à court d’idées de replacer Carmen à côté d’Hugo.

La theorie pratique appliquée du plan de classe est à la même que celle du plan de table à ton mariage. Avec cependant quelques nuances : tu n’es pas déguisé(e) en princesse ou avec un costume trois pièces gris à chevron. En lieu et place des p’tits fours, on trouve 5 p’tits beurres sur une assiette en carton, et à la fin de la journée, tu n’as pas une bague en diamant à l’annulaire mais du Velleda jusqu’au poignet.
Le plan de classe, c’est le cauchemar du prof. Surtout que souvent une fois trouvé la solution parfaite où les élèves ne bavardent plus, ton inspecteur arrive et te dit :
– Vous avez déjà pensé à la classe flexible ?

Tes réactions