ParentsProfs le Mag
« Plus vite fait, plus vite quitte » et autres phrases à éviter lors de la réunion de rentrée à l’école

« Plus vite fait, plus vite quitte » et autres phrases à éviter lors de la réunion de rentrée à l’école

Un tuto signé ParentsProfs.

La réunion avec les parents est un incontournable du mois de septembre. Mais après cette rentrée étrange où le prof se retrouve balancé dans sa classe comme une vieille chaussette avec un slip sur la tête, comment se montrer enthousiaste ? Simple : il suffit de ne pas prononcer ces quelques phrases.

Je vous propose de commencer la réunion. Plus vite fait, plus vite quitte.

Je vous remercie d’être venus aujourd’hui. Perso, je n’avais pas trop envie.

Nous allons commencer. Bonjour à toutes et tous. En raison des gestes barrières, je ne vous ai pas salués individuellement tout à l’heure. Je vous rassure, les années précédentes, je ne le fais pas non plus car je n’aime pas les gens.

Nous ferons la réunion ici dans la cour, ce qui nous évite de nous enfermer dans un espace clos. Je vous invite quand même à garder votre masque. Je vais faire pareil. Le premier qui se moque de moi parce que j’ai un bout de tissus immonde qui ressemble à la culotte de mon grand-père sur le nez, je lui fais bouffer.

J’aimerais vous présenter les projets de cette année dans la classe. Malheureusement, je ne peux pas le faire car il n’y en aura pas. Avec mon copain, on vient de racheter un petit corps de ferme : on en a pour deux ans de travaux, minimum. Autant vous dire que le soir quand je rentre, je saute sur la truelle et le mortier. J’ai mieux à faire que de coudre des costumes de princesse jusque minuit.

Comment s’est passée la rentrée ? J’ai 29 élèves en CP pour permettre à mon collègue de l’école voisine d’avoir un CP dédoublé à 7 élèves. J’ai deux enfants en situation de handicap en inclusion sans avoir aucune aide supplémentaire. On me demande d’apprendre à lire à mes élèves avec un masque sur le visage. Je dois faire passer des évaluations en français et en maths qui ne servent à rien à part me ruiner mes week-ends, et vous me demandez comment s’est passée la rentrée ? Est-ce que les rides sur mon front traduisent suffisamment ma colère ou je vous fais un dessin au tableau ?

Une autre question ? Oui ? Est-ce qu’on ira à la piscine ? Genre, le maillot de bain, les frites en mousse dans l’eau et le vomito dans le bus ? T’emmènes ta femme, tes gosses à la piscine, à Aqualand, aux bébés nageurs, à ce que tu veux… Moi, c’est no way !

Est-ce qu’il y aura des dictées ? Aucune idée, c’est la première fois que j’ai un CP, je n’y connais rien du tout.     

Est-ce que les fautes d’orthographe ça compte ? Et toi, les fautes de goût avec ton vieux tee-shirt de loup, ça compte aussi ?

Est-ce que quelqu’un a une autre question ? Oui ? Avant que vous ne la posiez, est-ce qu’elle est plus intéressante que la question qui vient juste d’être posée ?

Qu’est-ce qui est prévu en cas de fermeture de la classe ? Nous appliquerons la même procédure que l’année dernière Madame : on se démerde et à la fin de l’année on nous file un badge.

Petites parenthèses : cet été, je suis allé une semaine à Dieppe. C’était top. Plus exactement le coin est top, les vacances un peu moins. Avec mon copain, on s’est pas mal engueulé. Je vous avoue que c’est un peu tendu en ce moment. Je vous raconte tout ça parce que mon ministre se la joue star dans Gala en train de rouler des galoches en Corse à sa chérie, alors je peux bien me la raconter avec mes 6 jours à Dieppe.

Ça vous ennuie si je fume ? Quelqu’un a une clope ?

Tes réactions