ParentsProfs le Mag
Café froid et école privée  : l’horoscope des parents et des profs

Café froid et école privée : l’horoscope des parents et des profs

Nous avons demandé à Jean-Christine Haas, notre célèbre astrologue, ce que les astres te prévoient pour l’année 2020.

Bélier :
Le mois de mars te semble long et épuisant. Tu commences en effet à remplir le livret scolaire numérique de chacun de tes élèves. Tu y passes tes soirées et tes week-ends, délaissant ta famille, tes amis, provoquant ainsi un divorce, un retrait de tes droits parentaux et une plongée dans la drogue et l’alcool. Mais normalement tu devrais avoir terminé pour les vacances de printemps.  

Taureau :
En janvier, tu surveilles dans le froid et le vent 180 élèves surexcités sous un préau de 20m². Tu seras habillé(e) avec une veste polaire et recouvert d’un bonnet en laine façon Jean-Claude Duss dans Les bronzés font du ski. Tu as pleinement conscience d’être le moins désirable des enseignants de la planète, mais restes positif en te disant qu’au moins aucun élève ne t’a vomi dessus.
2ème décan : Enzo te vomit dessus pendant la récré.

Gémeau :
En avril, alors que tu achètes ton pain, ta boulangère te dit : «Alors les enseignants, bientôt les vacances ?». Tu ne réponds rien, mais lui enfonces la baguette aux céréales dans la narine gauche.

Cancer :
Au moment du dessert, ton fils  t’annonce qu’il veut devenir enseignant. Tu te lèves, t’approches de lui et le prends dans tes bras en lui disant : «Je t’aimerai toujours, quels que soient tes choix et ton orientation professionnelle».

Lion :
Tu assistes en juin prochain au spectacle de chorale de ton enfant. L’écoute prolongée de «Vois sur ton chemin» des choristes provoque des lésions irrémédiables dans ton oreille interne.

Vierge :
Tu bois un café froid. Quand tu l’as préparé en arrivant à l’école, il était chaud. Mais après avoir photocopié tes textes de lecture, débourré la photocopieuse, répondu au téléphone, écouté la maman d’Hugo te détailler la couleur des glaires de son fils et préparé les tableaux, tu peux enfin déguster ton café… glacé, meilleur que chez Starbucks.

Balance :
Ta collègue de bureau t’annonce fièrement en janvier que son fils sait lire après seulement deux mois de CP. Vexé, tu inscris ton enfant dans une école privé. Tu lui fais prendre des cours du soir, et lui achètes une tablette pour qu’il passe ses soirées à jouer à des exercices ludo-pédago-machin-truc. Tu l’emmènes voir un orthophoniste qui t’explique que ton fils n’a que trois ans.

Scorpion :
Les cahiers de tes élèves sont parfaitement corrigés. Tes documents administratifs méticuleusement rangés dans le tiroir gauche de ton bureau. Ton registre d’appel est à jour. Les cours que tu vas proposer aux enfants seront d’une grande tenue pédagogique. Genre les vidéos que tu vois sur Youtube avec une enseignante québecoise qui se la raconte alors qu’il n’y a que trois élèves dans sa classe. En plus tu es mieux habillé(e) que d’habitude et tu n’es pas en retard. Bref, tu as un rendez-vous carrière.

Sagittaire :
Ta petite fille ne revient pas seule de l’école. Elle est accompagnée de dizaines de poux accrochés aux cheveux. A la fois coutumier et las de cette situation, tu sors la tondeuse et demandes à ta princesse si elle aimerait être coiffée comme Sigourney Weaver dans Alien 2.

Capricorne :
Un livreur t’apporte à l’automne prochain un énorme colis alors que tu n’as rien commandé. Il s’agit du livret d’évaluation de ton enfant qui est en Moyenne Section, accompagné du carnet de réussite, du portfolio des productions d’arts visuels, du carnet de suivi des apprentissages et du cahier de vie en 8 volumes.

Verseau :
Ton enfant te ramène de l’école une boite en carton grossièrement recouverte de serviettes en papier rose. Tu portes plainte contre son enseignant pour atteinte délibérée au bon goût.

Poisson :
Tu assistes sans envie à la réunion des parents d’élèves. Mais tu es subjugué par le (la) professeur de ton enfant : son discours pédagogique, sa posture, ce mélange d’exigence et de bienveillance, sa façon de caresser la grande règle jaune en plastique du tableau. Tu senss une irrépressible envie d’abattre cette frontière qui sépare depuis toujours parents et enseignants. Tu te lèves, tu commences à applaudir, implorant l’assemblée de féliciter chaleureusement ce(tte) professeur investi(e) et humaniste. Tu applaudis encore plus vite et encore plus fort.
Des violons se font entendre de part et d’autre de la salle de classe. Des chanteurs de gospel sortent du placard de matériel et emmènent le public en transe dans les couloirs de cette école de quartier où des fleurs sortent du bitume. Alors tu prends l’enseignant(e) de ton enfant par la main, et ensemble, vous criez :
– Oui ! Oui, le bonheur est dans le préau !, et vous n’aurez même pas honte de faire un placement de produit.

Tes réactions