ParentsProfs le Mag
Crédit : rdv-histoire.com
Pap Ndiaye nommé ministre de l’Education nationale. Sa première interview pour ParentsProfs

Pap Ndiaye nommé ministre de l’Education nationale. Sa première interview pour ParentsProfs

Interview exclusive.

L’universitaire Pap Ndiaye a été nommé ministre de l’Éducation nationale par Élisabeth Borne, ce vendredi. Nous l’avons rencontré dans la cour de la rue de Grenelle juste avant sa passation de pouvoirs avec Jean-Michel Blanquer.

Pap Ndiaye, merci d’avoir choisi ParentsProfs pour votre première interview en tant que ministre de l’Education nationale et de la jeunesse.
Je vous en prie. C’est un plaisir. J’avoue que j’ai beaucoup ri ces dernières années.

C’est gentil. Vous connaissiez donc ParentsProfs ?
Non, je n’avais jamais entendu parler de vous. Ce que je voulais dire, c’est que j’ai beaucoup ri ces cinq dernières années avec votre prédécesseur.

Pap Nidiaye, vous êtes professeur des universités, spécialiste de la question noire et des pratiques de discrimination raciale en France aux Etats-Unis. Votre profil est très différent de celui de votre prédécesseur.
C’est le signal fort qu’à voulu envoyer Emmanuel Macron. Le président de la République souhaite faire de l’éducation un chantier prioritaire de son quinquennat.

Justement, quelles seront les différences avec votre prédécesseur ?
Très simple. Juste l’inverse puisqu’apparemment, lors du premier quinquennat, la priorité c’était de foutre le chantier dans l’Education nationale.

Ibiza, les écrans plats, Jason Statham, Jean-Michel Blanquer nous a offerts chaque jour des pépites pour nos articles et vidéos. On espère que vous serez également un bon client pour ParentsProfs.
Je ne pense pas avoir la même personnalité, et quant à ma politique, je vous invite à la découvrir et la commenter à votre guise. Mais vous m’êtes sympathiques tous les deux, et je peux vous aider à alimenter vos publications.

Comment ?
Je ne suis pas certain de gaffer autant que mon prédécesseur, mais je peux trouver un poste au ministère à Marlène Schiappa.

Revenons à Jean-Michel Blanquer. Dans quel état d’esprit est-il alors qu’il quitte ce soir et pour toujours le magnifique hôtel de Rochechouart, siège du ministère de l’Education nationale rue de Grenelle ?
Il est dans un état d’esprit plutôt positif, surtout qu’il a un autre projet qui lui tient à cœur et dans lequel il devrait s’épanouir.

Vous parlez de sa réussite aux législatives dans le Loiret ?
Pas du tout. Il m’a confié qu’un projet l’attend dans le monde de l’éducation. Il termine en carrière sa beauté puisque grand amateur de danse, il prend la direction de la Star Academy qui revient en septembre sur TF1.

Tes réactions