ParentsProfs le Mag
Nous sommes profs et nous ne faisons plus l’amour

Nous sommes profs et nous ne faisons plus l’amour

Jean-Roger, notre psychologue, répond à tes questions.

ParentsProfs répond à tes questions psycho. Nous avons sélectionné le courrier de Noura qui est professeur. Mais ce n’est pas son seul problème, son mari l’est également.

❓La question

💬 Bonjour Jean-Roger et merci d’avoir sélectionné notre question. Mon mari et moi sommes profs. Chaque soir, nous rentrons extenués. Après les devoirs des enfants, les bains, la préparation du repas puis des cours du lendemain sans parler des corrections, nous n’avons plus de temps pour nous deux. Notre vie sexuelle s’en ressent. Nous sommes trop fatigués pour faire l’amour. J’ai peur que le désir entre nous s’amenuise. Que pouvons-nous faire pour conserver la flamme dans notre couple ?
Noura et Hervé, Valence

❗La réponse

Jean-Roger est psychologue, psychiatre et chauffeur routier. Il consulte régulièrement sur la RN60, à hauteur de Courtenay. Voici sa réponse.

💬 Noura, j’ai choisi votre question car je reçois énormément de courriers de profs sur ce sujet. Je conseille aux couples que je reçois en consultation dans mon camion de pratique le tantrisme. C’est une pratique ancestrale qui consiste à faire l’amour sans se tripoter. C’est moins bien mais c’est moins fatiguant. Sinon, vous pouvez faire comme l’un des mes patients qui travaille au ministère de l’Education nationale. Dans le cadre de ces fonctions, il donne toute la journée son avis sur ce que devrait faire un prof en classe sans jamais y mettre les pieds. Il s’agit du tantrisme pédagogique. Voilà, bisous bisous.

Tes réactions