ParentsProfs le Mag
Mercato des profs : Agnès Barthes quitte l’école Léo Lagrange

Mercato des profs : Agnès Barthes quitte l’école Léo Lagrange

« J’avais envie de changement », nous déclare sibylline Agnès Barthes, qui officiait depuis 17 ans au sein de son école. Une nouvelle qui n’a pas surpris tout le monde, à commencer par Serge, le directeur : « J’ai demandé à Agnès de rester. J’ai même proposé de lui acheter sur ma coopé son cahier de présence de l’année […]

« J’avais envie de changement », nous déclare sibylline Agnès Barthes, qui officiait depuis 17 ans au sein de son école. Une nouvelle qui n’a pas surpris tout le monde, à commencer par Serge, le directeur : « J’ai demandé à Agnès de rester. J’ai même proposé de lui acheter sur ma coopé son cahier de présence de l’année prochaine, et d’augmenter son quota de photocopies à raison de 10 A4 supplémentaires par mois. Mais elle a préféré partir. Je lui souhaite bonne chance ».

Agnès Départ a préféré rejoindre l’école Joliot Curie où elle sera titulaire d’une classe de CP dédoublée à 8 élèves. Son départ laissera un grand vide dans l’école. Elle y animait la chorale, et expérimentait dans sa classe une démarche novatrice sur l’écriture de textes à partir de la musique baroque. « Bon on ne se fendait pas la gueule avec elle à la récré, mais elle était sympa, se souvient Ahmed Hamlaoui son voisin de classe. Ah si une fois un soir je lui ai dit : A demain. Elle m’a répondu : A deux pieds. Qu’est-ce qu’on a ri ».

Ce n’est pas la première fois que l’école Léo Lagrange perd l’une de ses têtes d’affiche. L’année passée, c’était Olivier Meunier, professeur des écoles en GS/CP qui avait quitté le navire. Fatigué par le métier et les élèves, il avait décidé de prendre du recul et de s’offrir une année sabbatique. Il est devenu conseiller E.P.S.

Le départ d’Agnès Barthes rebat les cartes au sein de l’équipe pédagogique. Une nouvelle enseignante sera nommée très bientôt. Des rumeurs persistantes annoncent le nom d’Ophélie Toussaint dont la réputation n’est pas des plus positives. « Il paraît que c’est une conne, analyse Françoise Fournier, maîtresse des CE1 et doyenne de l’école. Le genre elle boit du café à la récréation alors qu’elle n’apporte jamais de paquets.»

Tes réactions