ParentsProfs le Mag
Menacé par un chasseur, un lapin demande l’hospitalité à un grand cerf

Menacé par un chasseur, un lapin demande l’hospitalité à un grand cerf

Les faits se sont produits hier.

« Cerf, cerf, ouvre-moi » c’est par cette poignante imploration qu’un lapin a demandé à un cerf de lui ouvrir la porte de sa maison, sans quoi « le chasseur me tuera » selon ses propres termes. Les faits se sont produits hier matin à 9h45, à l’entrée de la forêt magique.

« Entre et viens me serrer la main » aurait rétorqué dans un premier temps la bête à cornes au petit rongeur, terrorisé. Il faut dire que le vilain chasseur sévit depuis très longtemps dans la région. Il a à son actif de nombreux homicides comme celui des trois petits cochons, ainsi que la grand-mère du petit chaperon rouge. Le cerf s’est ensuite ravisé quand il a vu débarquer un panda, puis un oiseau, venus solliciter son aide, avec toujours cette même phrase : « Cerf, cerf, ouvre-moi, ou le chasseur me tuera.« 
Une requête impossible à tenir pour l’animal qui n’a pas souhaité secourir les compères, argumentant du fait que la forêt magique n’avait pas vocation à « accueillir toute la misère du monde.« 

Les autorités sont depuis sans nouvelle du lapin. Le panda et l’oiseau ont été quant à eux reconduits à la frontière de la forêt magique. Une affaire à suivre donc.

On insiste mais la situation est grave. On ne pourra pas continuer l’aventure ParentsProfs en septembre sans une forte mobilisation maintenant parce que les chiffres ne sont pas bons du tout. Notre site coûte cher, et nous le finançons en grande partie grâce à la vente de nos livres. Achète Mon super cahier insolent ou précommande maintenant Mon agenda de prof des écoles
On compte sur toi, vite.

Tes réactions