L’inspecteur développe des stratégies distractives avec sa partenaire privée

Bernard et Muriel Verdier, respectivement inspecteur de l’Education nationale et chef de division au Conseil Départemental, s’autorisent un moment de folie. Ce soir, ils ne regarderont pas La grande librairie. De manière complètement disruptive, puisqu’en pleine semaine, ils ont réservé au Chien qui vapote (anciennement le Chien qui fume), leur restaurant favori. Bernard endosse avec beaucoup de gravité son rôle d’inspecteur, mais sait aussi se montrer un mari attentionné. Il n’a pas oublié leurs 30 ans de mariage, et a préparé une surprise à son épouse.

Co-écrit avec Marie-Alix Jobert, professeur de collège

20 :15 Robe violine froncée à la taille pour Muriel, complet veston en laine tweed pour Bernard, les deux fonctionnaires entrent dans le restaurant.
« Puis-je me permettre de prendre votre manteau et votre veste ? », demande très cordialement le responsable de l’accueil.
Bernard apprécie beaucoup cette prise d’initiative qui participe selon lui de la co-construction d’un environnement favorable à cette soirée.
« Le restaurant est complet, tu as bien fait de réserver, se rengorge Muriel.
Oui, il y a plus de monde qu’au conseil d’école à Mougin hier soir », s’esclaffe Bernard, qui aime parfois développer des stratégies distractives au sein du couple qu’il forme avec sa partenaire privée.

20:17 Muriel et Bernard parcourent avec gourmandise la carte du restaurant, non sans avoir oublié de saluer leurs voisins de table, Serge Mouton, ancien chargé de mission au rectorat, et son épouse, qui n’a jamais travaillé non plus.

20 :20 Bernard, identifiant la source de chaleur jouxtant leur table, décide de positionner hiérarchiquement sa veste sur le dos de sa chaise.

20 :23 Muriel ne sait que choisir tant les mets proposés sont en abondance. Elle peine à se décider entre les escargots de Bourgogne et le boudin de homard breton au fenouil. Bernard, lui, a déjà fait son choix : il jette son dévolu sur une spécificité locale, garant d’une assurance qualité, un cassoulet. S’autorisant à donner un aspect hybride à ce début de soirée, il vérifie ses mails sur son téléphone. Il espère recevoir une réponse de l’adjoint au maire de Clermont-Bocage concernant les effectifs de classe à la rentrée. Malheureusement, il ne parvient pas à accéder à sa messagerie académique puisqu’elle est encore en panne.

20 :29 Intérieurement, l’inspecteur se félicite de ce moment présentiel avec son épouse. Il est important de célébrer cet anniversaire de mariage, moment clé du projet qui les unit. En tant que cadre supérieur de l’Education nationale, Bernard a su très vite diagnostiquer les méthodes appropriées pour que ce repas au restaurant soit porteur de sens. Cependant, il espère que le cadeau choisi ait une portée performative.

20:42 Bernard se pince les lèvres et émet un petit bruit, signe chez lui d’une légère contrariété. Cela fait presque un quart d’heure qu’ils ont choisi leur menu, et aucun serveur n’est venu prendre la commande. L’inspecteur n’apprécie pas ce manque de rigueur.
« Ce n’est plus de l’école de la confiance dont nous avons besoin, mais de l’école de la patience », fait-il remarquer, le regard sombre.

20:44  « Aaahhh, enfin. J’ai cru que vous nous aviez oubliés ! » s’exclame Bernard d’un ton faussement badin au serveur qui s’approche. Le fonctionnaire sait que cette remarque lui permet d’afficher un léger mécontentement, sans pour autant ouvrir un réel conflit avec le chef de rang, ce qui n’est pas souhaitable. Avec pertinence, Bernard parvient à anticiper les situations de crise, endogènes ou exogènes, susceptibles de perturber le déroulement d’un dîner aux chandelles. En effet, Il a fréquenté assidûment l’Institut des hautes études de l’éducation et de la formation.

20:46 Un anniversaire de mariage est l’occasion de toutes les folies. Bernard utilise les différents leviers de l’enthousiasme et maîtrise les notions clés liées au romantisme. Aussi commande-t-il deux coupes de champagne.

La suite de cet article juste après ceci

21:02 Muriel se régale avec ses Crètes de coq et le sot-l’y laisse en sauté gourmand. Elle déguste en écoutant son mari lui raconter par le menu son intervention lors de l’Assemblée Générale de la CASDEN où il a reproché au Président les quelques coquilles du rapport d’activités, notamment dans la partie Politique de rémunération des parts sociales. Ensuite, Muriel narre à son mari les difficultés qu’elle rencontre au Conseil Départemental dans la mise en place de l’allocation personnalisée d’autonomie pour les séniors. Tout en parlant, elle lui caresse la main. Bernard lui ressert un peu de vin, la regarde tendrement et rappelle combien les nouvelles dispositions réglementaires depuis 2016 sur l’adaptation de la société au vieillissement apportent effectivement des contraintes non négligeables.

21:13 C’est bientôt le moment pour Bernard d’offrir la surprise à son épouse. L’alcool, l’émotion, la fatigue l’empêchent d’avoir une vision globale et distanciée de la situation. Bernard est amoureux comme au premier jour, fier de celle qui lui a dit oui il y a 30 ans afin d’obtenir leurs points de bonification familiale leur permettant de s’installer dans l’Académie de Toulouse.

21:15 Après avoir commandé une banane flambée et ses deux boules de glaces à la vanille sur son lit de coulis à la noix de coco, Bernard tend à Muriel une boîte écrin couleur parme. Elle l’ouvre, rougit, deux larmes perlent. C’est une broche représentant deux rameaux enlacés.
« Mais Bernard, tu es fou ! C’est magnifique. »
L’inspecteur est heureux : le feedback de son épouse est positif. 

21 :16 Bernard accroche le bijou sur le col de la veste de son épouse.
« Tu sais pourquoi elle est magnifique cette broche mon chéri ?
– Dis-moi…
– Ces deux branchages, ça ressemble comme deux gouttes d’eau à tes palmes académiques. »
Bernard et Muriel Verdier s’embrassent tendrement.

« 30 ans de mariage, s’autorise à penser l’inspecteur, ému. 30 ans : nous avons atteint la hors classe » pense-t-il en souriant.

On est bientôt 100 000 sur Facebook. Rejoins-nous (clique sur J'aime) et invite tes amis (clique sur Partager).

Notre nouveau livre vient de sortir


Neuf: EUR 23,70 EUR En stock
Release date: January 31, 2019.

buy now
Votre commentaire avec Facebook

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here