ParentsProfs le Mag
« L’hiver, on sort en récré jusqu’à -15° », Planète ParentsProfs à Chicago

« L’hiver, on sort en récré jusqu’à -15° », Planète ParentsProfs à Chicago

Ludo est professeur des écoles en CP à Chicago.

Nouveau. Dans Planète ParentsProfs, on rend visite à des lecteurs de ParentsProfs expatriés hors de la France. On commence notre voyage à Chicago avec Ludo, 44 ans. Son épouse et lui, tous deux enseignants en CP, ont une fille de 14 ans. Pour Planète ParentsProfs, « Maître Ludo » nous raconte sa journée de prof au lycée français de Chicago.

Nous étions en poste au Qatar avant d’arriver aux Etats-Unis au début de la pandémie. Nous avions un peu peur de l’écart de température. Nous avons connu 53° au Qatar contre -25° ici. Nous habitons dans un appartement au deuxième étage d’une maison. Nous sommes à un quart d’heure de marche de l’école même si je dois avouer que je prends souvent la voiture pour m’y rendre.

Je travaille au Lycée Français de Chicago qui compte plus de 700 élèves, de la petite section à la terminale. Nous avons été très bien accueillis. Les collègues sont chaleureux et te saluent par ton prénom. Au début, j’avoue que j’avais peur d’être impoli parce qu’avec le masque, je répondais poliment mais je n’arrivais pas à reconnaître les visages.

Les parents, américains ou français pour la plupart, sont très impliqués dans la vie de l’école et organisent des manifestations comme le « French Market » ou des soirées pour pouvoir se réunir. Ils sont très généreux et l’école organise plusieurs fois dans l’année des levées de fonds.

Mes élèves sont en classe 5 jours par semaine, de 8h20 à 15h15, avec une heure de pause déjeuner. Ils ont 6h d’anglais par semaine avec un professeur américain. Une prof de musique et une autre d’art prennent aussi la classe 50 minutes par semaine. En tant que professeur des écoles, j’ai une demi-journée libre par semaine, quand mes élèves ont deux heures d’anglais l’après-midi. Nous avons aussi des services de récréation, de déjeuner et de « pick up » (accompagnement des élèves à la porte de l’école). Nous avons aussi la chance d’avoir des assistantes en CP.

Nous avons une grande cour avec des terrains de sport et beaucoup de place pour les jeux dans la neige l’hiver. Nous sortons en récréation jusqu’à -15°.

La salle des professeurs est au dernier étage mais je n’y vais quasiment jamais. Quand il fait beau nous allons prendre nos repas dans la cour où un endroit est aménagé avec des tables.

Les américains adorent les fêtes telles qu’Halloween, Noël ou la Saint Valentin. Il faut donc parfois donner de sa personne.

J’adore le sport et plus jeune j’étais fan des Chicago Bulls de Michael Jordan. Nous allons les voir jouer dès que nous en avons l’occasion. Il y a aussi des équipes pros de football américain, de hockey et de baseball en ville.

Après les cours, je coache aussi une équipe de basket du collège. Nous avons un gymnase qui rendrait jaloux quelques clubs de mon sud-ouest natal. Nous adorons voyager et ce pays immense offre énormément de possibilités. Nous sommes déjà allés dans 10 des 50 états américains. Nous prenons notre expatriation comme une parenthèse dans notre carrière. A part le manque de la famille et des amis, nous ne voyons que des points positifs.
Si toi aussi tu es parent ou prof francophone résident hors de France, envoie-nous un message pour participer à cette nouvelle rubrique.

Tes réactions