ParentsProfs le Mag
Les signes qu’il est temps pour l’enseignant de ton enfant de prendre sa retraite

Les signes qu’il est temps pour l’enseignant de ton enfant de prendre sa retraite

On est avec toi Jean ! ❤

Alors que l’âge de départ à la retraite recule de plus en plus, intéressons-nous à Jean, 74 ans, maître d’école en CP. Voici les signes qu’il devrait prendre sa retraite à la fin de l’année.

Il part 30 minutes avant les élèves pour arriver au gymnase en même temps qu’eux.

Il utilise les nouveaux programmes, les circulaires et les notes de service pour éplucher les poireaux. Autant dire que les documents d’Eduscol et les directives ministérielles, il s’en badigeonne les couilles avec le pinceau de l’indifférence.

Il ne se laisse pas dicter ce qu’il doit faire en classe par une quelconque directive nationale ou autre nouveaux programmes scolaires. Il assiste aux réunions s’il en a envie. Il fait durer la récréation le temps qu’il veut. Si un inspecteur lui cherche des noises, il finira mystérieusement noyé dans le bac à eau de la maternelle, les pieds coulés dans la pâte à modeler.

Il n’entend plus les élèves se plaindre dans la cour et crier dans les couloirs. Pas con, il débranche son appareil auditif pour avoir la paix.

Il n’a pas eu de rendez-vous carrière depuis 30 ans. Ce qui n’est pas grave puisque l’inspecteur, c’est son ancien élève et déjà à l’époque, il était con comme un balais. Alors qu’il aille ramer des gencives ailleurs mais pas dans sa classe.

ll a tellement d’ancienneté que l’administration lui a crée le grade de hors classe exceptionnelle transcendantale de la galaxie.

Il s’endort en réunion. Mais c’était déjà le cas en début de carrière.

Il est allé en conseil d’école hier et il s’est mis minable au vin blanc en fêtant l’anniversaire du D.D.E.N. qui soufflait ses 104 bougies.

Il anime une séance sur la santé bucco-dentaire avec son propre dentier.

Il ne s’encombre plus avec les futilités. Quand son inspecteur lui demande s’il peut faire passer les évaluations nationales de CP, il lui répond sans même le regarder : « J’parle pas aux cons, ça les instruit. »

Il ne s’en laisse pas conter. Quand le père à Mathéo vient contester une punition, il lui fout un bon coup de canne dans sa gueule en disant : « Dis donc p’tit con, j’ai eu ton père en classe, ton grand-père et ton arrière-grand-père, alors je vais te montrer qui c’est Raoul. Encore une remarque et tu finis éparpillé aux 4 coins d’Paris façon puzzle. » 

INSCRIS-TOI AU CLUB PARENTSPROFS

Toute l’actualité de ParentsProfs dans ta boîte mail
Garanti sans spam et sans circulaire académique
Tes réactions