ParentsProfs le Mag
La face cachée de l’emploi du temps de ton enfant en CP

La face cachée de l’emploi du temps de ton enfant en CP

Des révélations qui vont faire du bruit dans Landerneau, mais aussi ailleurs.

Ton enfant est en classe de CP. Depuis le début de l’année scolaire, il apprendre à lire, écrire et bourrer 11 cahiers, 4 trousses et 5 pochettes en carton dans un casier. Mais sais-tu exactement ce qu’il se passe en coulisse ? Que signifient les termes barbares figurant dans son emploi du temps ? Que fait l’enseignant(e). Voici la face cachée de l’emploi du temps de la classe de ton enfant en CP.

Lecture. La maîtresse de ton enfant a annoncé fièrement lors de sa réunion de rentrée qu’elle allait travailler sur Le petit quotidien, un journal pour les jeunes lecteurs. En clair, cela signifie qu’elle se condamne à se taper toute l’année des articles sur la naissance d’un koala dans un zoo à Amsterdam, ou sur l’amitié entre un guépard et un chiot. Ceci explique pourquoi en fin d’année la maîtresse de ton enfant, écœurée de ces « animaux trop mignons« , enfilera un treillis et ira acheter un permis de chasse.

Poésie. C’est le moment de la journée où ton enfant récite sa poésie. C’est aussi le moment où la maîtresse s’assoit et checke son téléphone.

Questionner le monde : Vaste programme. Ton enfant va questionner le monde, s’interroger sur le temps, l’espace, la matière et le vivant. Mais bon pas de quoi s’énerver. T’attends pas non plus à ce qu’il rentre de l’école en jetant son cartable et en criant : « M’man ! Tu sais que pour Aristote, si le « temps » n’est pas directement le mouvement, il lui est néanmoins étroitement lié, puisqu’il dit de lui qu’il est quelque chose du mouvement. Y reste des bananes ?! « 

Questionner le monde en gros ça veut dire qu’en début d’année la maîtresse fera des expériences scientifiques sur la germination. Elle sortira des pots, de la terre, du coton. Ce sera un bordel monstre. Ca va vite la gonfler la maîtresse. Alors après les vacances de la Toussaint, fini la boue sur la table et la vaisselle après la classe. La maîtresse distribuera chaque semaine des fiches où les élèves devront colorier les éléments naturels en vert et le reste en rouge. Ou le contraire. La pédagogie oui, mais les graines de haricot qui puent le moisi, non ! C’est moins écologique puisqu’on gaspille du papier, mais comme de toute façon elle a décidé d’aller buter des animaux en forêt, on s’en fout.

Arts plastiques : Les arts plastiques dans l’emploi du temps de ton enfant, c’est comme ton régime : une semaine sur deux.

Récréation : A l’instar des prévisions météorologiques, la durée officielle de la récréation est de 15 minutes, la durée réelle selon notre enquête est en moyenne de 27 minutes. D’après nos calculs, 12 minutes de cours sont perdues chaque demi-journée, soit 24 minutes par jour, soit 96 par semaine, soit 17 280 par an, soit 288 heures, soit 48 jours de classe. Une preuve s’il en fallait une que l’effondrement de la France dans les classements internationaux en français et en mathématiques est causé par tous ces enseignants qui se resservent un deuxième café dans la cour.

E.P.S : Education Physique et Sportive. E.P.S., dans la tête de la maîtresse, ça signifie : Enfile ton Putain de Survet et va au gymnase écouter des gamins hurler. Selon une ancienne tradition didactique, un enseignant teste pendant sa séance de sport sa capacité à réfléchir au déroulement de cette séance au moment même où il la conduit. C’est ce qu’on appelle la simultanéité pédagogique autrement appelée Je-me-suis-cassé-le-cul à-preparer-une-belle-séance-de-maths-alors-pour-le-sport-ce-sera-impro-et-compagnie.
Sache que la séance de sport, même si elle est indiquée dans l’emploi du temps, ne sera pas conduite chaque semaine. En effet, la maîtresse de ton enfant l’utilise comme moyen de pression pour obtenir le calme dans sa classe : « Silence, ou sinon on n’ira pas en sport ».

Il se murmure que certains professeurs espèrent en secret que leurs élèves bavardent toute la matinée pour pouvoir annuler la séance d’E.P.S. D’après un témoin qui a souhaité garder l’anonymat, un professeur des écoles aurait déclaré au moment de se rendre dans la cour pour jouer à la balle aux prisonniers : « Bon puisque vous n’êtes pas calmes, on retourne en classe. Je vous avais prévenus : vous n’avez pas compris alors on fait demi-tour. Tant pis, fallait y penser avant mais c’est pas possible ça quand même. »
En lieu et place, il aurait fait copier un texte à toute la classe, puis corrigé tranquilou les fichiers de lecture et de mathématiques au bureau. Une stratégie honteuse qui permettrait à ces fonctionnaires sans vergogne de ne pas travailler chez eux le week-end. » 

Tes réactions