ParentsProfs le Mag
« J’ai oublié mon cahier », ces petits riens que fait ton enfant et qui énervent

« J’ai oublié mon cahier », ces petits riens que fait ton enfant et qui énervent

Merci à la communauté Instagram de ParentsProfs.

Il t’énerve hein ? Il t’énerve quand tu l’appelles et qu’il ne vient pas ou quand il se relève trois fois le soir. Mais ça, c’est rien. Il y a pire. La preuve avec cette nouvelle liste de ces petits riens qui t’énerve.

Ca m’énerve quand au moment de faire ses devoirs, il me dit qu’il a oublié son cahier de poésie à l’école. Surtout qu’à la maîtresse, il dit qu’il a oublié son cahier de poésie à la maison.

Ca m’énerve quand ses chaussures sont à 80cm, 60cm ou 40cm du placard à chaussures, mais jamais dans le placard à chaussures.

Ca m’énerve quand il se promène sans pantoufle dans la maison. RIP les chaussettes blanches, petits anges 100% coton partis trop tôt.

Ca m’énerve quand il mange des gâteaux toute la journée, et ca m’énerve encore plus quand il laisse le paquet vide dans le placard.

J’ai oublié de dire dans le point précédent que ça m’énerve quand il laisse les portes des placards ouvertes.

Ca m’énerve quand il me dit deux minutes avant de partir à l’école qu’il faut compléter une questionnaire sur l’enfance de ses grands-parents pour un travail sur l’arbre de famille.

Ca m’énerve quand il ouvre la bouche tout le temps pour parler, raconter des trucs sans intérêt, dire trois fois la même chose. En gros, il ouvre la bouche tout le temps mais il ne ferme aucune porte.

Ca m’énerve quand il porte un tee-shirt manches courtes en hiver et un gros pull en laine en été.

Ca m’énerve quand il dit « En fait… » au début de chaque phrase. Mais ça c’était avant. A la limite désormais ça m’indiffère. Ce qui m’énerve maintenant, c’est quand il débute chaque phrase par : « Whaaaat ? »

Ca m’énerve quand il va aux toilettes. Il a le droit, mais pas à chaque fois que c’est son tour de débarrasser la table.

Ca m’énerve quand il chougne pour ne pas ranger ses affaires, qu’il chougne parce qu’il faut poser la tablette, qu’il chougne parce qu’il a perdu à Boggle ou qu’il chougne parce qu’il chougne.

Ca m’énerve quand il ragequit, action signifiant qu’il rage parce qu’il a perdu à Fortnite et qu’il quitte la partie. Ca me donne envie qu’il ragequit la maison sur-le-champ.

Je peux yaller chez Kaïs ?
Je peux yaller chez Kaïs ?
Je peux yaller chez Kaïs ?
Je peux yaller chez Kaïs ?
Ca m’énerve quand il pose plusieurs fois une question en espérant que la réponse passe du non au oui.

Ca m’énerve quand il m’appelle toute la journée. Ca m’énerve encore plus quand il m’appelle aussi la nuit.

Tire-au-cul, tire-au-flanc, ça m’énerve quand il ne tire pas la chasse.

Ca m’énerve quand je lui demande s’il veut un biscuit, qu’il refuse et que 15 secondes après il me dise : « Finalement, je le veux. »

Ca m’énerve quand il hurle depuis sa chambre au lieu de descendre me parler. Parfois je me dis que moi aussi, j’aimerais à nouveau hurler comme ça dans la chambre.

Tes réactions