J’ai dit : «Bonjour les enfants» M’ont dit : «Bonjour Maîtresse»

Il est 8h30. Les élèves de CP rentrent dans la classe. Il est 10h00. Les élèves de CP vont en récréation. Que se passe-t-il pendant 90 minutes ?

par Barbara B.

08 :32 J’ai dit : « Bonjour les enfants. » M’ont dit : « Bonjour Maîtresse. »

08 :48 Charlène m’a dit qu’elle avait mal au pied. J’ai mis un pansement sur l’ampoule du talon gauche. Lony a dit que lui aussi il avait mal au pied, que c’était les chaussures de son cousin et qu’elles étaient trop petites.

09 :11 J’ai dit à Carmenia d’arrêter de se balancer sur sa chaise. J’ai desserré les chaussures trop petites de Lony. J’ai ramassé Carmenia qui est tombée de sa chaise.

09 :12 Hessan m’a dit que son stylo bleu n’était plus dans sa trousse. J’ai dit à Donovan qu’on n’entendait pas [ou] dans chocolat. Kalya m’a dit que j’avais des belles chaussures. J’ai dit merci. J’ai donné un nouveau Bic bleu à Hessan en lui disant d’en prendre soin. Il m’a dit d’accord. J’ai redit à Donovan qu’il ne fallait pas ranger le mot chocolat dans la colonne des [ou].

09 :16 Mario a pleuré car il s’est cogné la tête en voulant se relever de dessous sa table pour ramasser ses étiquettes. Mathéo m’a dit : « J’ai envie de faire pipi ». Charlene aussi. J’ai frotté la bosse de Mario en lui disant que ça allait passer. Il a séché ses larmes.

09 :18 Salma m’a dit qu’elle avait faim et qu’elle n’avait pas de goûter. J’ai ramassé les étiquettes de Mario et j’ai donné mon petit beurre à Salma. Matheo m’a redit qu’il voulait faire pipi. J’ai dit : « Vas-y mais dépêche-toi ». J’ai dit de sortir le cahier de lecture. Halan a sorti le cahier d’anglais.

09 :26 Charlene m’a redit qu’elle voulait faire pipi, J’ai dit : « Vas-y mais dépêche-toi ». J’ai dit de commencer à lire le texte. Tiguane m’a demandé lequel. J’ai dit : « Y’en a qu’un. » J’ai rangé le cahier de maths de Halan et j’ai fouillé sa case pour trouver son cahier de lecture.

09 :41 Hessan m’a dit qu’il retrouvait plus le stylo bleu que je lui avais prêté. Ugo lui a dit qu’il pouvait lui prêter un vert.

La suite de cet article juste après ceci

09 :46 J’ai dit à Vincenzo de rester assis et de pas se promener dans la classe parce qu’on n’était quand même pas dans la cour de récré. Charlene a perdu ses ciseaux. J’ai dit à Ugo que c’était gentil de vouloir prêter un stylo vert à Hessan mais qu’on écrivait au bleu.

09 :49 J’ai fouillé la trousse de Carmenia pour y retrouver les ciseaux de Charlene. J’ai rendu un deuxième stylo bleu à Hessan en lui disant d’en prendre soin. Il m’a dit d’accord . J’ai dit à Vincenzo qu’on n’était toujours pas en récré et qu’il fallait qu’il reste assis.

09 :52 J’ai rendu à Charlene les ciseaux retrouvés dans la trousse de Carmenia et j’ai dit à Carmenia que c’était pas sympa de prendre le matériel de sa voisine. J’ai essayé de faire lire le texte. J’ai fini par le lire moi même. Alexio m’a dit : « C’est quand la récré ? » J’ai dit : « Bientôt ». Carmenia est retombée de sa chaise. Mon portable a sonné. J’ai dit à Mohamed que fallait ranger son fichier de mathématiques parce que là on éait en lecture. Il m’a dit qu’il ne le trouvait pas.

09 :54 J’ai dit : « Dans 5 minutes c’est la récré, et on n’a pas fini ! » Je suis arrivée trop tard, mon portable ne sonnait plus. J’ai rassis Vincenzo sur sa chaise. Matheo m’a dit : « C’était qui maitresse qui t’appelait ? ». J’ai dit à Mohamed que son cahier était peut-être dans son cartable et j’ai dit à Matheo que ça ne le regardait pas.

09 :57 Assya a retrouvé le cahier de Mohamed dans la bibliothèque. J’ai dit que ce n’était pas sa place. Lony m’a dit que c’était pressé de faire pipi. Mohamed m’a dit que ce n’était pas lui qui l’avait mis là. J’ai dit à Carmenia que j’allais lui prendre sa chaise si elle se balançait encore, à Lony d’aller vite aux toilettes, à Mohamed de faire attention à ses cahiers parce que quand même ça coûte cher les cahiers.

09 :59 Salma m’a dit que mon petit beurre il était trop bon. J’ai dit que j’étais contente si elle avait aimé. Alexio m’a dit : « C’est quand la récré ? » J’ai dit : « On y va. »

Sont sortis en récré. J’ai bu mon café et me suis dit qu’on n’était qu’à la moitié de la matinée…

Avis de recherche. Raconte-nous ta vie de parent d’élève ou de prof à la manière du célèbre hashtag #FollowMeTo. On t’attend par mail ou messenger.

Abonne-toi

100,979FansLike
19,419FollowersSuivre
7,621FollowersSuivre

Notre nouveau livre vient de sortir


Neuf: EUR 23,70 EUR En stock
buy now
Votre commentaire avec Facebook

3 COMMENTAIRES

  1. Prem’s !
    – ça m’ fait tout drôle, j’ai le droit d’écrire là, maître ? –

    Merci les gars (zé les filles, ça cause comme une maîkresse alors je parite, du verbe pariter).
    Ca fait trop du bien de lire ça en sirotant son café du samedi matin, en pyjama et le cheveu en bataille mais l’oeil néanmoins pétillant… On se sent tellement moins seul !

    Pour vous remercier, voire vous implorer de ne pas nous lâcher, je vous offre humblement ma variante de la semaine, pour ce qu’elle vaut… 😉

    8h33 : M. a dit « j’ai oublié mon cartable dans la cour », je l’ai envoyé le chercher. J’ai aidé S. qui était coincée dans sa doudoune. J’ai dit à D. de ressortir puis d’entrer en classe sans courir. J’ai ouvert le cartable de N. qui n’y arrivait pas toute seule, et j’ai demandé à K. de retourner au porte-manteau pour enlever son bonnet.

    8h39 : G. a dit qu’il n’avait pas pu faire ses devoirs parce qu’il avait perdu son cahier, je lui ai redonné la fiche (N.B : toujours en prévoir plus que ton effectif). J’ai dit à M. que ce serait bien de se laver les mains avant de faire les devoirs pour qu’il n’y ait pas de pâte à tartiner chocolatée sur toutes les pages de son cahier.

    8h52 : E. a dit « atchoum ! », je lui ai dit d’aller chercher un mouchoir plutôt que d’utiliser sa manche, et même d’en prendre 2 pour essuyer le cahier de son voisin. R. s’est coupé une mèche de cheveux avec ses ciseaux, je lui ai dit d’arrêter. J’ai fait remarquer à D. qu’on s’assoit sur son popotin, pas sur ses genoux.

    9h04 : F. a retrouvé le cahier de G. dans son cartable. N. m’a demandé si elle pouvait aller faire son toilette, je lui ai dit qu’elle pouvait aller faire pipi. J’ai dit à K. de ne pas sortir tout son bâton de colle pour ne pas le casser, et à J. de tailler son crayon à papier pour écrire moins gros.

    9h07 : L. a dit « j’ai perdu mon stylo », je lui ai fait remarquer qu’il était dans ses cheveux. J. a renversé son taille-crayon par terre, je lui ai donné la pelle et la balayette. N. est revenue des toilettes en disant « j’ai pas arrivé à ouvrir ma pantalon », je lui ai donné un vieux jogging de ma fille pour se changer.

    9h14 : M. a dit qu’il avait perdu sa gomme, je lui ai répondu qu’elle était sous son cahier (tu vois la bosse là, qui te gêne pour écrire ?). K. a écrasé tout son bâton de colle sur sa feuille, je lui ai redonné la fiche (prévoir, toujours prévoir…). J’ai fait remarquer à D. qu’on s’assoit sur son popotin, pas sur ses pieds.

    9h23 : S. a dit « c’est quand l’heure des mamans ? », j’ai répondu pas tout de suite. P. a gribouillé sur le fichier de son voisin, je lui ai dit qu’il fallait respecter les affaires de ses camarades et j’ai dit à M d’arrêter de manger sa gomme. E. avait une belle chandelle sous le nez, je l’ai renvoyé se moucher.

    9h37 : J’ai dit prenez votre ardoise pour écrire les mots-outils. P. a dit que son voisin avait coupé sa trousse avec ses ciseaux, le voisin a dit « c’est lui qu’a commencé », j’ai menacé de punir les deux. J’ai essayé de faire une dictée de mots, on a fait de la copie.

    9h45 : J., A., F. et M. ont dit que leur crayon d’ardoise ne marchait plus, j’ai fouillé dans la réserve pour en trouver des pas secs, pas mangés, pas écrasés. Il en restait 3, j’ai prêté aussi le mien. J’ai fait remarquer à D. qu’on s’assoit à l’endroit sur sa chaise, pas à l’envers.

    9h58 : M. a perdu le bouchon du crayon d’ardoise, j’ai sorti un bouchon de rechange de la boîte à bouchons de rechange (prévoir, toujours prévoir…). S. a dit « c’est l’heure des mamans ? ». J’ai répondu que non, c’était presque l’heure de la récré. K. m’a rendu mon crayon pour le tableau blanc, il était tout mordillé. D. était coincé dans sa chaise, je l’ai aidé à se libérer.

    10h00 : L. a dit qu’il avait perdu un gant, M. s’est plaint que P. avait tiré sur son bonnet, N. a dit « je trouve pas ma manteau ». J’ai dit à D. de retourner s’asseoir puis de sortir de la classe sans courir. J’ai grondé P., découvert le manteau de N. sous la doudoune de S. et le gant de L. au porte-manteau de la classe d’en face.

    J’ai dit « rangez-vous et avancez », et je suis retournée discrètement en classe pour ne pas sortir en récré avec mes chaussons…

  2. MDR, du vécu, toujours du vécu….allez, respirez, c’est les vacances (et oui, suis dans la bonne zone, mais je veux bien en changer dans 15 jours…ah bon ? on ne peut pas ?? Faut bien rêver, ça, ils ne nous l’ont pas encore pris.)

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here