ParentsProfs le Mag
Il se tatoue ses cours de l’oral du CRPE sur le corps

Il se tatoue ses cours de l’oral du CRPE sur le corps

« Au début, nous n’avions rien remarqué, se souvient Bernard Gentil, le président du jury, et puis ma collègue a constaté que notre jeune candidat remontait doucement les manches de sa chemise« . Sébastien, 26 ans, n’avait rien laissé au hasard. Sur toutes les parties de son corps, il avait tatoué ce qu’il était censé connaître par coeur […]

« Au début, nous n’avions rien remarqué, se souvient Bernard Gentil, le président du jury, et puis ma collègue a constaté que notre jeune candidat remontait doucement les manches de sa chemise« . Sébastien, 26 ans, n’avait rien laissé au hasard. Sur toutes les parties de son corps, il avait tatoué ce qu’il était censé connaître par coeur : éléments théoriques, connaissances liées à son mémoire… tout était écrit à même la peau.

« Je m’attendais à des questions très pointues, notamment sur les aspects scientifiques où je ne me sens pas très à l’aise, nous explique le jeune candidat, alors je me suis organisé ainsi : sur mon torse et mes avants-bras, j’ai tatoué tout ce qui concerne le sujet de mon mémoire. Sur la partie inférieure de mon corps, tout ce qui traite de pédagogie. Par exemple, sur mes mollets j’avais des exemples de modélisation. Je n’avais qu’à croiser les jambes et baisser mes chaussettes pour expliquer en quoi ma séquence influe l’état de connaissance de l’apprenant à travers un modèle computationnel déduit ».
Malheureusement pour Sébastien, l’une des membres du jury s’est rapidement aperçue de la supercherie : « Quand je l’ai interrogé sur le contenu scientifique de son dossier, je l’ai vu déboutonner et relever la manche gauche de sa chemise. Est alors apparu le tatouage d’un énorme pénis en érection. J’étais terriblement choquée ».
Il faut dire que le sujet du candidat est la reproduction humaine : « Je n’ai jamais rien compris au rôle de l’hypothalamo-hypophysaire dans le fonctionnement du testicule, grommelle Sébastien, alors j’avais préféré faire un dessin« .

Tes réactions