ParentsProfs le Mag
Il est prof, et il n’a pas envie d’aller à l’école

Il est prof, et il n’a pas envie d’aller à l’école

Hervé, 43 ans, enseignant dans une école primaire calme du Nord-Est de la France, adore son métier : « Mais pas ce matin. Pas envie d’aller à l’école » marmonne-t-il alors qu’il se fait couler son quatrième café. Son école, il y arrive en général 30 minutes avant le début des cours pour corriger les cahiers […]

Hervé, 43 ans, enseignant dans une école primaire calme du Nord-Est de la France, adore son métier : « Mais pas ce matin. Pas envie d’aller à l’école » marmonne-t-il alors qu’il se fait couler son quatrième café. Son école, il y arrive en général 30 minutes avant le début des cours pour corriger les cahiers et préparer les paperboards de son T.N.I. « Sauf que je ne risque pas d’écrire la moindre phrase dessus ce matin, puisque je n’ai rien préparé. Et puis comme je suis à la bourre, je vais arriver en même temps que les élèves ».

Mais ce professeur des écoles, maitre-formateur, fort de 20 ans d’expérience, sait proposer des séances d’apprentissage bien construites, même si elles sont totalement improvisées. « Oui mais pas aujourd’hui. Pas envie d’ouvrir mon cartable. Pas envie d’animer un groupe de 25 élèves ». 

L’une des règles d’or du métier d’enseignant est de rapidement mettre les enfants au travail. Tout bon remplaçant sait qu’il est important d’avoir dans son cartable des activités occupationnelles, comme les coloriages magiques, à utiliser en cas de secours. « Sauf que moi je n’en n’ai pas. Enfin si j’en ai. Mais elles sont au fond de l’armoire et je n’ai pas le courage de marcher jusque la photocopieuse. J’ai la flemme ».

Une journée qui s’annonce compliquée pour ce professeur à l’humeur oisive, qui subit sûrement le contrecoups d’un trimestre trop long avec une classe difficile : « Penses-tu. Mes élèves sont adorables. En plus ça fait 10 ans que je fais du CE1, donc niveau préparation, c’est pas trop dur à gérer. Non c’est juste que j’ai pas envie de m’y mettre. Glander. Je voudrais juste glander en buvant des cafés avec mes collègues. Rien foutre quoi. Paraît que ça fait du bien. C’est ma femme qui me l’a dit. Elle bosse au Conseil Départemental ».

Gageons que cet enseignant, fonctionnaire chevronné portant sur ses épaules l’avenir de ses élèves, saura… « Ouh là, je t’arrête tout de suite bonhomme. Tu peux me sortir ta tirade sur l’action éducative, la transmission des valeurs et mes postures professionnelles. Mais reviens demain. Parce qu’aujourd’hui, y’a personne. Mon seul objectif de la journée, c’est me sortir la gueule du cul, et si tu restes là à m’emmerder dans ma classe, je vais te montrer ma compétence à te foutre mon poing dans la gueule. Et puis d’ailleurs, qu’est-ce que tu fous dans ma classe à commenter tout ce que je fais ? ».

Tes réactions