ParentsProfs le Mag
Ernest et… Sauras-tu retrouver ces souvenirs TV des années 60 et 70 ?

Ernest et… Sauras-tu retrouver ces souvenirs TV des années 60 et 70 ?

Des définitions méchantes pour des programmes qui étaient tout mimis.

Dans le grenier de ParentsProfs, nous avons retrouvés de vieux souvenirs qui sentent la bakélite et le parfum de speakerine. Essaie de retrouver la réponse à ces définitions crétines décrivant chacune un vieux programme pour enfants (la réponse se trouve en-dessous de chaque devinette).

Je suis un gros personnage poilu qui endort les enfants à la place des parents qui digèrent devant la première chaîne de l’ORTF. Après leur avoir raconté une histoire, je borde Nicolas et Pimprenelle qui ne veulent pas s’endormir, ont soif et demandent à aller aux toilettes. N’ayant pas que ça à faire car je dois remonter dans mon nuage pour aller voir Madame Nounours, je leur balance un sac de sable dans la gueule pour qu’ils s’endorment. Je suis… Je suis… Je suis…
Bonne nuit les petits

Je raconte en gros la même histoire que La guerre des étoiles, sauf que mes héros sautent partout en criant : “C’est la bataille, c’est la bataille”. Je suis… Je suis… Je suis…
San Ku Kaï

Je suis un programme pour enfants américain. Depuis des décennies, un débat récurrent porte sur la relation amoureuse entre deux de mes personnages, Ernest et Bart. Les deux hommes sont-ils en couple ? Nous avons mené l’enquête. A l’heure actuelle, nous pouvons juste avancer le fait qu’en tant que marionnettes, Ernest et Bart s’enfilent. Je suis… Je suis… Je suis…
Sesame Street / 1 rue Sésame

D’origine albanaise, mon père ayant tué par accident un membre d’une autre famille qui décide de se venger en tuant tous les membres de la mienne, je suis contrainte de quitter mon pays. Mon oncle, mon père et mes grands frères meurent. Heureusement, je parviens à passer la frontière avec ma mère et mon petit frère. Tout va bien, mais ce bonheur est de courte durée. car ma mère et mon petit frère meurent d’une grave maladie. Je suis une série pour enfants à ne pas regarder quand on est sous Lexomil. Je suis… Je suis… Je suis…
Zora la rousse

Série pour enfants avec des animaux, je raconte l’histoire de Croquetou qui veut se taper ses deux voisines dont l’une des deux est une grosse cochonne. Je suis… Je suis… Je suis…
Aglaé et Sidonie

Série où les personnages passent leur journée à chanter et à danser dans un bus à deux étages, sauf un parce qu’il préfère faire son intéressant, parce qu’il se la joue petit intellectuel de gauche, et surtout parce qu’il est un peu coincé. D’ailleurs ses copains l’ont surnommé Prof. Je suis… Je suis… Je suis…
L’autobus à impériale

Série télévisée d’animation entièrement réalisée en papier et carton découpés, je suis produite par la télévision française mais aussi belge. On peut donc légitimement penser qu’une partie des personnages découpés proviennent de vieux cornets de frites. Je suis… Je suis… Je suis…
Papivole

Mon nom ressemble à une marque de cigarettes, Winston, présente dans les premiers épisodes de la série puisqu’elle en était le sponsor principal. Après la diffusion, une loi interdira des partenariats commerciaux entre cigarettiers et programmes pour enfants. Une vraie info. Nous sommes… Nous sommes… Nous sommes…
Les Flintstones / Les Pierrafeu

Je suis un programme mettant en scène un personnage qui s’exprime avec une sorte de babillement incompréhensible, patapi patapo, mais qui n’est pas pour autant Marlène Schiappa. Accompagné de mon ami qui a lui aussi un chapeau sur la tête, je suis… Je suis… Je suis…
Chapi chapo

Marionnette qui exécute les ordres qu’on lui donne, je suis… Je suis… Je suis…
Un enseignant. Nan on déconne. Je suis Gribouille.

Tes réactions