ParentsProfs le Mag
Crédit image : Wikicommon
Enseignement à distance : l’Education nationale relance MSN

Enseignement à distance : l’Education nationale relance MSN

La célèbre application avait disparu en 2013.

Du changement dans la continuité. Jean-Michel Blanquer a annoncé ce matin lors d’une conférence de presse le rachat de MSN par l’Education nationale pour 1 euro symbolique. Ancêtre de Messenger ou de Whatsapp, MSN est l’un des premiers logiciels de messagerie éditée à la fin des années 1990 par Microsoft.
Pour l’enseignement à distance, nous sommes fiers de proposer aux enseignants et à leurs élèves une solution qui a déjà fait ses preuves par le passé” a déclaré le ministre lors de la conférence de presse. A l’occasion de cette renaissance inattendue, Jean-Michel Blanquer a sorti les grands moyens. Joignant la parole aux actes, il a effectué une démonstration façon keynote d’Apple, accompagnée d’une présentation du dispositif sur Powerpoint, ou plus exactement Framapad, la version en logiciel libre. Pour démontrer la fiabilité du système, le ministre a fait passer plusieurs fois on statut MSN de absent à en ligne, puis ouvert une fenêtre de conversation avec le premier ministre, à qui il a envoyé un Wizz. “C’est un peu comme un poke sur Facebook, c’est très tendance” a-t-il déclaré fièrement devant les journalistes spécialisés en éducation, mais aussi high-tech.

Cette nouvelle version de MSN, baptisé MSEN, diffère quelque peu de la précédente. Plus actuelle, elle permettra d’envoyer des fichiers (ne dépassant pas les 10ko), mais aussi des liens internet. “En cliquant dessus, cela ouvrira une nouvelle page dans votre navigateur, c’est très moderne” a commenté Jean-Michel Blanquer. En revanche, ce MSN nouvelle génération n’offre pas la possibilité de dialoguer via la caméra de l’ordinateur, un système malheureusement trop cher à déployer. En effet, la rigueur financière est de mise en ce moment au service secrétariat et développement informatique de la rue de Grenelle, le ministère venant de dépenser 400 millions d’euros pour développer un logiciel de paie qu’il n’utilisera finalement pas.

L’enseignement à distance est prêt : les enseignants et les parents recevront très bientôt une invitation à télécharger ce nouveau MSN. “Il suffit juste d’avoir un adresse Caramail, et le tour est joué” a conclu fièrement le ministre.

Tes réactions