ParentsProfs le Mag
En cas de victoire, Emmanuel Macron nommera l’âne Trotro à l’éducation

En cas de victoire, Emmanuel Macron nommera l’âne Trotro à l’éducation

ParentsProfs Président

Arrivé en tête à l’issu du premier tour face à Marine Le Pen, Emmanuel Macron s’est exprimé ce dimanche soir depuis son QG de campagne. Il a tenu notamment à saluer les enseignants : “Je reconnais que lors du premier quinquennat nous avons parfois mal considéré les professeurs, véritables acteurs du service public, qui effectuent un travail hors du commun dans nos écoles en gardant chaque jour les enfants des pauvres, des petites gens, des moins que rien.”

Déjà à l’œuvre pour préparer son prochain gouvernement, le président de la République souhaiterait voir l’âne Trotro occuper le poste de ministre de l’Education nationale. “Cela semble assez disruptif, déclare en off un proche conseiller d’Emmanuel Macron. L’âne Trotro est davantage connu pour faire sur le pot ou se déguiser avec son amie Zaza, mais il devrait rapidement se faire à ses nouvelles fonctions. » Trotro ne devrait cependant pas ressentir trop de pression à son arrivée rue de Grenelle. Rappelons en effet qu’il succède à Jean-Michel Blanquer.”

L’âne Trotro rejoint donc la liste des premiers noms qui circulent pour le portefeuille du ministre de l’Education nationale. Liste dans laquelle figurent également les noms de Ruben de la Pat Patrouille, l’éléphant bleu, Laurent Romejko, Eric des Musclés, l’orthophoniste de Christophe Maé ou Marion de Secret Story 4. Faut-il voir dans ces propositions jugées saugrenues par certains un maigre intérêt porté par le chef de l’Etat au service public d’éducation ? “Emmanuel Macron évolue sur cette question, nous confie son proche conseiller. Il est prêt à considérer avec un peu plus d’intérêt la question de l’école en France. Il y a deux semaines c’était encore pire. A la tête de la rue de Grenelle, il envisageait Marlène Schiappa.”

Tes réactions