ParentsProfs le Mag
Emmanuel Macron veut tester des écoles où les enseignants “se sortiraient un peu les doigts”

Emmanuel Macron veut tester des écoles où les enseignants “se sortiraient un peu les doigts”

Dernière minute

Lors de la présentation de son programme ce 17 mars lors d’une conférence de presse à Aubervilliers, le Président et candidat Emmanuel Macron a indiqué qu’il souhaitait augmenter le temps de travail des professeurs avec la prise en charge de nouvelles missions. Il peut s’agir d’un suivi individualisé plus important des élèves, de l’aide aux devoirs, un atelier oeufs de pâques sur assiettes en carton au périscolaire ou l’installation de panneaux solaires sur le toit de l’école.
En demandant aux enseignants de faire des efforts, le Président de la République a officialisé le fait qu’il les déteste. Une information qui ne surprend personne. Rappelons en effet qu’Emmanuel Macron avait déjà affiché son mépris au visage des professeurs en nommant Jean-Michel Blanquer ministre de l’Education.

Emmanuel Macron souhaite également l’autonomie des établissement scolaires. Le Président propose s’il est élu un dispositif qui permettrait aux directeurs d’établissement de recruter eux-mêmes leurs enseignants car selon les mots du chef de l’Etat prononcé pendant son discours : “Je dis ce que j’ai entendu, ce qu’on me rapporte, mais entre les absentéistes et les grévistes, il est grand temps pour nos professeurs de se sortir un peu les doigts”.
Emmanuel Macron a ensuite déclaré : “Je suis même prêt à ce que nous dédommagions financièrement ces professeurs, ces femmes et ces hommes de bonne volonté, qui j’imagine font ça bénévolement. Même s’ils passent leurs journées à s’occuper des enfants pendant que leurs parents travaillent, il faut au moins leur verser un petit quelque chose, ne serait-ce qu’un ticket resto.”

Tes réactions