ParentsProfs le Mag
Crédit : Copie écran France Télévisions
Emmanuel Macron promet plus de bienveillance dans la destruction du service public d’éducation

Emmanuel Macron promet plus de bienveillance dans la destruction du service public d’éducation

Ses premières déclarations sur l’école.

“Je ne suis plus le candidat d’un camp mais le président de tous a déclaré Emmanuel Macron ce dimanche soir au pied de la Tour Eiffel après sa victoire au second tour de l’élection présidentielle. Et d’ajouter : “Surtout le président de celles et ceux qui ont de la thune, de la moula et une résidence secondaire au Touquet.

Concernant l’Education nationale, Emmanuel Macron s’engage à ce que les enseignants exercent leur métier dans des conditions encore plus précaires et toujours sans reconnaissance sociale. Grande nouveauté du quinquennat, ils seront régulièrement évalués par un cabinet d’audit qui proposera une augmentation de salaire en fonction de leur efficacité et de leur mérite. “Sur ce point, a déclaré Emmanuel Macron, je demanderai au futur ministre de l’Education nationale de prévoir quelque chose de doux et bienveillant. C’est pourquoi les enseignants seront évalués avec de jolis smileys.”
Rappelons que le président a indiqué lors de sa campagne vouloir faire travailler les professeurs pendant leurs vacances, « de toute évidence, vu leur salaire qui n’augmentera pas et le prix de l’essence, il est de mon devoir de les occuper en leur permettant de travailler. »

Emmanuel Macron fait donc de la destruction du service public d’éducation la priorité de son prochain quinquennat, “mais avec davantage de bienveillance”. Le chef de l’Etat a d’ailleurs appelé les français “à plus de respect envers nos professeurs qui le méritent bien. Car en vérité je vous le dis, dans les 5 ans qui viennent, ils vont en baver des ronds de chapeau les gauchos.”

Tes réactions