Ecole et enseignement : la contribution de ParentsProfs qui ne fera pas avancer le grand débat national

En écho à la lettre ouverte publiée par Emmanuel Macron, et puisque personne ne nous a demandé notre avis, nous avons décidé d’apporter notre contribution au grand débat national. Voici une série de questions, accompagnées de propositions, qui sont à débattre dans les salles des profs, devant la grille de l’école ou le soir à table quand Enzo ne veut pas finir ses haricots verts.

Comment faire en sorte qu’un email envoyé au Directeur des Ressources Humaines obtienne une réponse ? Nous demandons que chaque responsable des personnels se dise “ah ben tiens, j’ai reçu un courrier d’un enseignant dans une école qui me pose une question, alors je vais y répondre. Ainsi je vais instaurer un dialogue entre nous et remplir pleinement ma mission de D.R.H.”

Pourquoi faut-il toujours avoir son petit doigt sur la couture du pantalon quand l’Inspecteur arrive à l’école ? Sans pour autant lui lancer un trop familier :”Alors mon Nanar, tu inspectes la petite collègue de CE1 ? Ben mon salaud, t’as pas choisi la plus moche”, nous demandons une relation plus chaleureuse. Osons un “Bonjour Bernard. Tu vas bien ? On se fait un after work ce soir avec les collègues, tu nous rejoins ? Tu verras, rien de tel qu’une bonne bière après un rendez-vous carrière.

Pourquoi faut-il rentrer en musique ? Déjà qu’on n’a pas envie de retourner travailler après deux mois de vacances, alors si en plus faut se taper une chorale d’enfants qui massacrent du Nino Ferrer. Nous demandons l’abrogation pure et simple de l’opération “La rentrée en musique” au profit de nouveaux événements tels que  “La rentrée en viennoiseries” ou “La rentrée repoussée de trois semaines.”

Avis de recherche. Tu es enseignant à l’étranger ? Pour une prochaine publication, nous recherchons des photos légères, amusantes, créatives ou artistiques de ta vie de prof à l’école ou à la maison. On t’attend par mail ou messenger.

Pourquoi quand il pleut, c’est toujours moi qui surveille la récréation. Nous demandons davantage de chaleur et de soleil, et réclamons un réchauffement climatique au-dessus de notre école.

Comment faire sourire des collègues tristes qui se plaignent tout le temps ? “Je suis fatigué(e)”, “Je n’aime pas trop travailler avec les autres” ou “J’ai mal au cul”, le collègue triste est légion. Nous demandons que tout enseignant se plaignant plus de trois fois par jour soit obligé(e) d’aller voir un film ou un spectacle de Kev’Adams. Ça lui fera une bonne raison de ne pas se marrer.

Comment améliorer la qualité de la formation des enseignants ? Tu m’expliques qu’il faut organiser 5 groupes de niveaux différents, avec tablettes pour les uns, manipulation didactique pour les autres, et réalisation d’une capsule pédagogique. D’accord, mais avec 32 enfants dans ma classe, c’est impossible. Nous demandons que la formation soit conduite l’après-midi par un professeur qui était le matin même avec des élèves, et qui a bien galéré sa mère à expliquer le principe de la soustraction à report.

Pourquoi faut-il toujours débattre de tout ? Utiliser la méthode syllabique, porter l’uniforme, interdire le téléphone… les mêmes palabres reviennent régulièrement sans qu’aucune idée nouvelle ne soit apportée ou qu’aucune décision soit prise. Nous demandons donc le droit de ne plus débattre pour rien, et c’est pourquoi nous exigeons la suppression définitive des conseils d’école.

Rejoins-nous sur Facebook (clique sur J'aime) et invite tes amis (clique sur Partager)

On est POUR DE VRAI en librairie !


Neuf: EUR 11,95 EUR En stock
buy now
Votre commentaire avec Facebook

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here