ParentsProfs le Mag
Ecole à la maison : Jean-Michel Blanquer lance “Les fins de semaines fructifiantes”

Ecole à la maison : Jean-Michel Blanquer lance “Les fins de semaines fructifiantes”

L’annonce a été faite ce matin dans la matinale de CNews.

Après « La continuité pédagogique », « Nation apprenante » et le retour l’été prochain de la campagne « Vacances apprenantes », Jean-Michel Blanquer a annoncé ce matin la mise en place prochaine du dispositif « Les fins de semaines fructifiantes ».

Notre idée, c’est que chaque élève puisse bénéficier quelque soit l’endroit où il se trouve d’une prescription pédagogique constante, sécurisante et prégnante. C’est pourquoi je demande à chaque parent, lors de chaque week-end, à chaque moment, de veiller à ce que son enfant travaille, tout le temps, partout, que ce soit dans sa chambre, dans la cuisine, ou même aux toilettes. Sur ce dernier point, je lancerai bientôt l’opération La nation désodorisante pour venir en aide aux familles qui n’ont pas de sent-bon à la maison.”

Un discours étonnant de la part de Jean-Michel Blanquer qui s’est toujours opposé à la fermeture des écoles, et qui souhaite un retour à la normale le plus rapidement possible. Rappelons en effet que pour le moment, les classes ne ferment que 3 jours. Selon certains observateurs, ces propos s’inscrivent dans le cadre de la campagne nationale : « Gouvernement tâtonnant ».
Une démarche originale qui veut que Matignon fasse toujours le contraire de ce qu’avance la rue de Grenelle. Ainsi, le ministre de l’Education nationale ayant déclaré il y a peu que les vacances d’été seraient maintenues, les enseignants peuvent d’ores et déjà préparer leurs progressions pédagogiques pour juillet et août, et annuler leur réservation dans le Roussillon.

A propos des professeurs, le premier ministre a tenu ce matin à féliciter leur investissement et leur engagement : “Le Président de la République, le premier ministre, l’ensemble du gouvernement et moi-même le réaffirmons. Nous pouvons être fier de notre force feignante”.

On insiste mais la situation est grave. On ne pourra pas continuer l’aventure ParentsProfs en septembre sans une forte mobilisation maintenant parce que les chiffres ne sont pas bons du tout. Notre site coûte cher, et nous le finançons en grande partie grâce à la vente de nos livres. Achète Mon super cahier insolent ou précommande maintenant Mon agenda de prof des écoles
On compte sur toi, vite.

Tes réactions