ParentsProfs le Mag
Dernier article avant l’autoroute

Dernier article avant l’autoroute

Aujourd’hui dans ParentsProfs, on range le bureau, on décroche les affiches et on jette à la poubelle les articles tellement mauvais qu’on n’a pas osé les publier. Si tu es prof, tu vois de quoi on parle puisque tu fais pareil avec les évaluations que tu as oublié de corriger. Si tu parent, maintenant tu […]

Aujourd’hui dans ParentsProfs, on range le bureau, on décroche les affiches et on jette à la poubelle les articles tellement mauvais qu’on n’a pas osé les publier. Si tu es prof, tu vois de quoi on parle puisque tu fais pareil avec les évaluations que tu as oublié de corriger. Si tu parent, maintenant tu sais.
Aujourd’hui c’est la fin de notre deuxième saison : on est content de partir en vacances, mais on est un peu triste, parce qu’on aime bien passer du temps avec toi et raconter des conneries.

Alors comme on a un peu le blues, on s’occupe en mettant de l’ordre dans nos affaires. Dans les tiroirs, on retrouve des souvenirs de ce qui a marqué cette année : la photo de notre rencontre avec Philippe Meirieu, les premiers dessins de notre illustrateur Guillaume qui est bourré (de talent), le mot de passe de notre compte Instagram qu’on vient d’ouvrir (on vous le donne au cas où on le perd : alvarez75), une photo de Boualem au maquillage à la télé qui se prend pour Céline Dion.

Quand on se tourne vers les étagères de notre bureau, on voit des cadeaux offerts lors de notre tournée en librairie. Quels grands moments ces séances de dédicaces. On se rencontre enfin en vrai. On fait connaissance. Toujours de la même manière d’ailleurs. Pour s’apprivoiser, les chiens se sentent le cul. Les profs, plus pudiques, se lancent des phrases comme :”T’as quel niveau ?” ou “T’en as combien?”. On est comme ça nous les profs, on ne sent pas le cul de quelqu’un qu’on connait pas.

En librairie, on a accueilli beaucoup de parents qui sont venus nous dire que ça faisait du bien de déconner avec l’Education Nationale. Y’en a même un qui nous a demandé qu’on refasse une nouvelle saison de H. Mais c’est parce que, comme d’habitude, il nous a confondu avec Eric et Ramzy.

Avant de partir en vacances, on met de l’ordre dans les disques durs. On relit les courriers reçus. En général, tu nous remercies de te faire rire après le travail. Tu nous qualifies de “bouffée d’oxygène” ou de “blog topissime”. Mais nous ? Sais-tu à quel point on a envie de te remercier. Merci pour tes réactions, tes commentaires, tes encouragements. Merci d’être chaque jour dans un coin de notre tête quand on est prof ou parent d’élève en galère, parce que grâce à ton envie de se marrer, une loose du quotidien se transforme vite en un article. Merci de partager avec nous cette envie de rire avec l’école, en toute transparence. Un rire positif, assumé, parfois grinçant mais jamais méchant.

Les affaires sont rangées. Tout est en ordre. On est même à jour dans notre dossier juillet et août. Même si nous sommes en vacances, le blog sera en version estivale. Tu sauras tout dans l’encart en-dessous de cet article.
Aujourd’hui, on part en vacances, mais on pense déjà à la rentrée. Pour tout te dire, on a même hâte d’y être. Le 30 août prochain débarque en librairie notre nouveau livre. Le bonheur est dans le préau 2 ? Non. Même si le premier est un carton, on n’avait pas envie de faire la même chose. Comment te dire ? Si Le bonheur est dans le préau était une comédie française, on peut avancer l’idée que notre deuxième livre sera un blockbuster à l’américaine, avec plein de couleurs et d’effets spéciaux. Son nom ? ParentsProfs

On a bossé comme des fous sur ce livre qui ressemble à un magazine. A l’intérieur tu trouveras des textes 100% inédits, une photo de Philippe Meirieu, une zone proximale de développement, mais dans un slip, Jean-Roger et une histoire d’amour entre une maîtresse et un directeur de périscolaire (attention spoiler : à la fin ils ne s’embrassent même pas).

On éteint les lumières. On tire les rideaux. On ferme la porte. Tu vas nous manquer. Bonnes vacances, et vive l’école.

Boualem & Steph 

Tes réactions