ParentsProfs le Mag
« De mon doigt, doigt, doigt…  » ces phrases qu’un prof peut dire en classe et au lit.

« De mon doigt, doigt, doigt…  » ces phrases qu’un prof peut dire en classe et au lit.

Merci à la communauté Instagram de ParentsProfs.

Crise sanitaire, tension sociale, nous vivons en ce moment une période compliquée, où chacun(e) de nous est tendu(e) comme un slip. Justement, prenons le temps de penser à autre chose, de décompresser, de respirer, d’inspirer, de faire monter le désir, de suer du bas du dos avec ces phrases qu’un prof peut dire à la fois en classe et dans sa chambre à coucher.

  • C’est l’heure de se déshabiller.
  • Fais un peu attention : tu t’en es mis partout.
  • Enlève ta main de là.
  • On ne mord pas les fesses. Je vais me faire mon thé.
  • De mon doigt, doigt, doigt…
  • C’est bien mais des progrès restent à faire en motricité fine.
  • C’est trop dur Maîtresse.
  • Tu veux mon doigt ?
  • Chacun son tour, y’en aura pour tout le monde.
  • Rangez-vous correctement, ou sinon personne ne rentre.
  • On dit pardon quand on pète.
  • Arrête de tripoter tes affaires.
  • Force un peu, ça va forcément rentrer.
  • Ton Q est à l’envers.
  • J’aime bien la rentrée.
  • Prends ton temps et applique-toi.
  • Mais chuuuuut…
  • Tu arrêtes de filmer et tu ranges ton téléphone.
  • Ca sent le fauve ici, va falloir aérer.
  • Aïe.
  • Applique-toi et trouve le point G.
  • Range-moi ça.
  • Je suis occupée. Débrouille-toi tout seul ou demande à ta voisine.
  • C’est bien mais c’est trop lent. Va un peu plus vite.
  • Oui c’est intéressant. Est-ce que tu peux aller plus loin ?
  • Non mais on touche le fond là…
  • Va chercher un mouchoir.
  • Tu trouves ça trop dur ?
  • Quoi ? Encore ? Ca fait deux fois !
  • Vous pouvez sortir.
  • Et qu’est-ce qu’on fait quand on a fini ? On range le matériel. Pensez à ceux qui passeront derrière.
  • Ils m’ont épuisée aujourd’hui.

Le prof travaille dans sa salle de classe mais aussi lors de nombreuses et passionnantes réunions. Voici des quelques phrases prononcées à la direction académique ou au rectorat mais aussi dans sa chambre à coucher.

  • C’est pas ici. C’est au-dessus.
  • Je ne sais pas si je vais tenir jusqu’au bout.
  • Il ne faut jamais négliger l’oral.
  • Ca vient à peine de commencer que j’en ai déjà plein le cul.
  • Je suis en stress. Demain je me fais visiter. C’est la première fois.
  • Si ça continue comme ça, on va droit dans le mur.
  • J’ai pas envie.
Tes réactions