ParentsProfs le Mag
Confinement : un réseau de conseils d’école clandestins démantelé

Confinement : un réseau de conseils d’école clandestins démantelé

Les participants se mettaient minables à coup d’ordre du jour frauduleux.

Décodeur
D.D.E.N. : Délégué Départemental de l’Education Nationale. En gros c’est une sorte de Maître Yoda qui donne un conseil de sagesse dans les conseils d’école.

Débattre du marché de Noël est notre plus belle manière de résister”. Ce message écrit sur le compte Facebook d’organisateurs de conseils d’écoles clandestins est sans équivoque. La préfecture de police de Rouen vient de démanteler une filière d’organisations de réunions de concertation entre parents, professeurs et élus locaux. Longs, monotones et ne menant à rien, ces rendez-vous privés ressemblaient en tout point aux véritables conseils d’école.

Plusieurs centaines de personnes auraient participé à ces soirées organisées dans des lieux secrets, comme la salle de motricité de l’école Yvette Wejdene ou dans un hangar désaffecté se situant dans la propriété de Nicole Fripé, adjointe-au-maire du Petit-Quevilly, chargée des affaires scolaires et du tournoi de ping-pong. Selon le quotidien Ouest France, l’élue locale, ancienne conseillère pédagogique, avait mis en place depuis le début du confinement un système de vente en ligne dans un espace secret de la plateforme Magistère. “Mais comme ça plantait tout le temps, finalement je les vendais à l’ancienne, dans la rue, sous le manteau” a-t-elle déclaré aux enquêteurs.

A l’entrée de ces soirées interdites, un important dispositif de videurs, composé de D.D.E.N. et de maîtresses de maternelle en retraite, était chargé de contrôler les tickets mais aussi d’orienter la foule vers la vente des produits stupéfiants. Au menu : sachets de tisane, coupe de Crémant d’Alsace mais aussi des revues classés X “pour se chauffer un peu avant de passer à l’action” selon un participant. Ces numéros de Valeurs mutualistes ont été saisis par les forces de l’ordre.

D’après les premiers éléments de l’enquête, les participants reconstituaient des conseils d’école en reprenant à l’identique de véritables ordres du jour, du bilan des évaluations nationales à l’organisation du marché de Noël. Tout était pensé dans le moindre détail. Les enquêteurs ont trouvé dans les disques durs des organisateurs des centaines de photos et de vidéos.
L’un d’eux se confie en off : “Je pensais avoir tout vu dans ma carrière. Des images de la présidente des parents d’élève, un gobelet de mousseux à la main, en train de reprocher le faible investissement des enseignants dans le marché de Noël, je n’étais pas prêt. Une sale affaire”.

INSCRIS-TOI AU CLUB PARENTSPROFS

Toute l’actualité de ParentsProfs dans ta boîte mail
Garanti sans spam et sans circulaire académique
Tes réactions