ParentsProfs le Mag
Clip de Noël de l’Education nationale : 18 kilos de cannabis retrouvés chez les créateurs de la vidéo

Clip de Noël de l’Education nationale : 18 kilos de cannabis retrouvés chez les créateurs de la vidéo

Le ministère a publié hier un clip à l’occasion des vacances de Noël. La police s’est immédiatement rendue chez leurs créateurs.

Alertée par de nombreux internautes qui ont découvert ce samedi 21 décembre à 13h30 le clip sur les vacances de Noël, les forces de l’ordre ont immédiatement débarqué dans les locaux de l’agence chargée de sa création. ParentsProfs s’est procuré un enregistrement audio des deux infographistes, actuellement placés en garde à vue. Pour comprendre comment nous avons pu en arriver là, nous avons retranscrit leur conversation, en lien avec des extraits de la vidéo (à visionner dans son intégralité en fin d’article).


– Bon, c’est quoi le brief ?
– Le client, c’est le ministère de l’Education nationale. Ils veulent un clip pour les vacances de Noël.
– On va faire rapide et simple, parce que ce soir il y a mes beaux-parents à la maison et faut que je fasse cuire le rôti.
– Que penses-tu d’une lycéenne qui a son dernier cours de la journée, et qui part en vacances.
– Comme ça ?

– Nickel. T’en veux ?
– Surtout pas, j’ai pas envie d’être défoncé ce soir devant les beaux-parents. Elle fait quoi après la meuf ? Elle rentre chez elle et elle mate Netflix ?
– T’es fou. Pourquoi pas checker ses story sur Instagram aussi ? Non juste elle rentre, pépouze, elle s’allonge sur son lit et elle sort un livre.
– Comme ça… ?

– Cool. Super cool.
– Il sent fort ton truc. Demain, le boss va gueuler si ça sent dans le bureau.
– Attends, je vais mettre du désodorisant. Comme ça…

– Mais t’es con ou quoi Michel, t’as foutu un sapin dans le clip.
– Pas cool.
– Commence pas tes conneries Michel : dans une heure faut que tout soit terminé. Vas-y, file une latte : tu m’as énervé sur ce coup là, faut que je me calme.
– Cool.
– Vache c’est fort… Je vais grave planer avec ça.
– Comme ça… ?

– Mais carrément. La meuf, elle est comme moi : elle vole, elle s’envole, elle décolle.
– Ouais man, et elle atterrit sur une autre planète, genre la planète de l’amour.
– Comme ça… ?

– C’est top. J’en roule un autre ?
– Grave. De toute façon je vais être en retard. Tant pis pour le rôti. Je dirai que c’est à cause de la grève des transport. T’es venu en métro ?
– T’es fou, je me déplace uniquement en trottinette.
– Comme ça… ?

– Une trottinette ? Mais c’est tellement bien Michel. Mais je kiffe tellement l’idée mec. Genre, la meuf, elle a beau être sur une autre planète, elle a grave une conscience écocitoyenne.
– Carrément. il est hyper engagé notre clip. Tu sais à quoi ça me fait penser cette scène ? Pour moi, c’est Greta Thunberg sur la planète Vormir dans la fin d’Avengers Infinity Wars. Tiens, t’en veux ?
– Grave. Il faudrait un méchant qui arrive dans son vaisseau spatial…
– Comme ça… ?

– Ça le fait Michel. Ce sera notre Thanos.
– Ouais man, mais avec la tête du ministre, juste pour déconner.
– Comme ça… ?

– Top man. Mais tu vois, j’ai pas envie d’un combat. J’ai pas envie de violence, de drame ou de conflit entre les deux personnages.
– Carrément.
– J’ai envie d’amour tu vois. Un truc complètement disruptif, genre la meuf elle va sur une autre planète, elle rencontre un extra-terrestre, et elle fait un truc de ouf.
– Genre, elle sort le guide pour enseigner la lecture et l’écriture…
– Comme ça… ?

– Mais c’est énorme. Ce n’est pas un clip que l’on vient de faire mec, c’est 2001 Odyssée de l’espace new generation mec.
– Grave. Et à la fin, la meuf, elle apprend à l’extra-terrestre les stratégies pour un enseignement explicite et progressif de la lecture.
– Comme ça ?

– Viens dans mes bras Michel. Si avec ça on n’a pas un Oscar.
– Par contre, il y a de la musique au début, mais après il n’y en n’a plus… Et puis la meuf, elle n’a pas la même tête au début et à la fin…
– On s’en fout, ça va tellement plus loin. Ce clip, il est au-delà du son, au-delà des images. Vas-y, appuie sur lecture, et fais montrer le résultat…

Tes réactions