ParentsProfs le Mag
Chéri, j’ai inversé la classe…

Chéri, j’ai inversé la classe…

La classe inversée est une approche pédagogique originale qui permute la place des apprentissages. C’est à dire qu’à la maison, les enfants travaillent dans leurs cahiers, et en classe, ils jouent à la tablette vautrés dans le canapé en mangeant des chips. Pédagogie inversée signifie également qu’en classe, l’enseignant doit donner le bain et préparer […]

La classe inversée est une approche pédagogique originale qui permute la place des apprentissages. C’est à dire qu’à la maison, les enfants travaillent dans leurs cahiers, et en classe, ils jouent à la tablette vautrés dans le canapé en mangeant des chips.

Pédagogie inversée signifie également qu’en classe, l’enseignant doit donner le bain et préparer le repas. A ce sujet, nous conseillons des pâtes et du poulet. Tout le monde adore. Prévois large : tu pourras ainsi en faire deux repas. Pour 30 personnes, un poulet de 12 kilos devrait faire l’affaire. Choisis un poulet à la chair ferme, mais pas trop. Badigeonne-le d’une sauce citronnée avant de l’enfourner.  Une fois qu’il commence à être chaud, retourne-le.

Une nouvelle relation entre parents et profs

« La pédagogie inversée donne des résultats révolutionnaires, nous explique Adeline Colinet, notre spécialiste en psychopédagogie, mais elle exige beaucoup d’organisation. » En effet, il revient maintenant aux qu’enseignant(e) de courir les magasins pour rhabiller les élèves, de les emmener au judo ou à la danse, d’expliquer la contraception à la plus grande et de vérifier que tous se lavent les dents le soir. Une démarche qui ne fait pas l’unanimité.

Pour Adeline Colinet, il ne s’agit que d’une question d’ajustement : « Effectivement, nous nous n’avons pas encore tout réglé. Notamment en ce qui concerne la relation entre parents et enseignants ». En effet, si une maîtresse joue le rôle de la maman, et inversement, doit-on envisager dans ce dispositif des relations intimes avec le conjoint ? « Nous y travaillons, précise la pédagogue. Je connais certaines maîtresses d’école qui ont expérimenté cette partie du processus. Elles semblaient ravies. Par contre, elles arrivent toutes à la même conclusion : dès qu’il commence à être chaud, il faut le retourner. »

Tes réactions