Ces signes qui prouvent qu’enseigner l’anglais, c’est pas ton truc

Il y a très longtemps, l’enseignement de l’anglais (ou autres langues étrangères) en primaire était prodigué par des professeurs passionnés, qui sautaient d’école en école, un chapeau aux couleurs de l’Union Jack sur la tête et un sac rempli de flashcards dans chaque main, pour demander gaiement si John est dans la cuisine. Aujourd’hui, c'est à toi d'être subitement daltonien et de t'écrier : "What colour is this ?" Voici les signes qu'enseigner l'anglais, c'est pas ton truc.

Quand ton collègue évoque le niveau A1 en salle des maîtres, tu penses qu’il te parle de l’échangeur avec l’A29 au niveau d’Ablaincourt-Pressoir.

Quand tu prépares ta séance d’apprentissage sur les couleurs, tu imprimes, découpes et plastifies consciencieusement de jolies étiquettes. à raison de 8 par binômes. C’est long, très long. Ce qui explique pourquoi tu t’infliges ça seulement en cas d’inspection. Le reste du temps, tu envoies à l’arrache un enfant chercher des vieux Lego en maternelle, et c’est déjà bon comme ça. T’as bossé pendant une heure hier soir sur ta séance de maths, tu vas pas non plus passer la nuit à découper les images de la chenille qui fait des trous.

Quand tu demandes à Clément : “How are you Clément ?”, il te répond : “My name is Clément”.

Quand un élève te demande la différence entre l’Angleterre et le Royaume-Uni, tu réponds que c’est l’heure d’aller en récréation.

Quand tu présentes une flashcard en faisant répéter “This is green”, toute la classe dit : “This is gouine”. Si tu es homosexuelle, ne le prends pas personnellement.

Quand tu fais chanter aux élèves “Red and yellow, blue and green”, tu es incapable de reproduire deux fois de suite la même mélodie.

Quand tu as pris du retard dans le déroulement de ta journée, tu annules toujours ta séance d’anglais. So funny isn’t it ?

Quand tu demandes à Clément de te dire merci en anglais, il te répond : “Fuck you”.  

Quand tu as trois niveaux dans ta classe, pas facile de conduire une séance d’anglais. Tu tentes cependant un moment de différenciation. Tu restes avec tes élèves de CE1 pour jouer au bingo. Tu as écrit pour tes CM1 la consigne suivante au tableau : « Relever les adjectifs de couleur dans la version intégrale d’Hamlet de William Shakespeare, et analyser en quoi l’utilisation des contrastes accentue la folie feinte et la folie réelle. »

Quand tu ne sais plus quoi faire pour que les élèves retiennent le nom des couleurs en anglais, tu leur fais colorier un arc-en-ciel. Si tu es homosexuelle, conserve ces jolis dessins pour décorer les murs de ton association.

Avis de recherche. Pour un prochain article, nous recherchons des anecdotes légères ou amusantes 100% vrai de ton inspection ou de ton rendez-vous carrière. On attend ton texte court (6/7 phrases maximum) par mail ou messenger.

Votre commentaire avec Facebook

4 COMMENTAIRES

  1. Quand tu prononces devant tes élèves une phrase entendue et lue cent fois et que tu vois s’imprimer dans leurs yeux ou au-dessus de leur tête un énorme point d’interrogation. 😀
    Deux petites fautes de frappe : « Ne le prendS pas » et  » Relevez et analyseZ » ou « ReleveR et analyser ».
    Vous êtes géniaux, tous les deux (vous êtes bien deux, hein ?). Mon éclat de rire de la journée, ça ne loupe jamais ! <3

  2. Quand tu inventes des mots pour faire semblant d être une vraie prof d anglais. # range your cartable # parce que t arrives pas à retenir toutes les consignes….Et que la conseillère peda t a interdit de parler français pdt ta séance. Mais ça c était avant…

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here