ParentsProfs le Mag
Ces signes qui prouvent que cet enfant est un gros FDP

Ces signes qui prouvent que cet enfant est un gros FDP

Alban n’est pas un enfant comme les autres. C’est un FDP.

Alban arrive avant les autres à l’école. Même s’il est strictement interdit pour les élèves de rentrer dans la cour avant 8h20, Alban rentre quand même. Pourquoi ? Parce que c’est un FDP.

Alban, il n’a pas une vie facile. Certains pensent qu’il se passe des choses étranges chez lui.
– Alban, on se disait avec Papa qu’on irait bien à Paris samedi…
– Youpi !!!! On ira à la Tour Eiffel ?
– Non on va aller voir la rétrospective Fantin-Latour au musée du Luxembourg. On prendra des dépliants pour l’école. Génial non ?
Alban c’est un FDP, mais c’est pas sa faute. 

Alban a des problèmes pour communiquer. Il n’a pas le droit de parler fort à la maison. Son papa non plus.
– Maman je n’arrive pas à faire mes devoirs en maths ! Je ne comprends pas !
– Chuuuut ! J’ai été dans le bruit toute la journée. Ce n’est pas pour en avoir le soir aussi.
– Oui mais je ne comprends pas l’exercice…
– Oh écoute j’ai fait la classe toute la journée, ce n’est pas pour recommencer le soir. 
– Oui mais pour…
– Tu demanderas à ton père. Allez va jouer sur la tablette avec le quiz sur les temps mérovingiens. 

Alban vit dans un environnement difficile. Il a des idées noires, sombres. Faut dire qu’il se réveille en écoutant Nicolas Demorand et Léa Salamé sur France Inter et qu’aux toilettes, il y a le dernier numéro de Télérama avec quelque chose d’étrange en couverture.
– Maman, j’ai peur. Pourquoi il y a Mamie en couverture du magazine qu’est aux toilettes ?
– C’est pas Mamie, mon chéri, c’est Jacques Higelin. Allez va lire un album de littérature de jeunesse de cycle 2 dans le coin lecture de ta chambre. 

Alban, il est tout le temps avec sa mère. Entre eux c’est fusionnel. Il passe ses journées avec elle, ses mercredis après-midi, ses vacances. D’ailleurs sa maman, il l’appelle maîtresse, et sa maîtresse, il l’appelle MamanAlban, c’est Norman Bates dans Psychose.

Alban mange beaucoup de desserts. Ça peut monter jusqu’à 3, 4 voire 5 yaourts dans un seul repas. Surtout quand sa mère a besoin de pots pour la peinture.

Alban a des copains FDP comme lui qui viennent le week-end à la maison. Quand leurs parents commencent à parler de leur métier, la bande de copains monte vite dans la chambre, ferme la porte, se cache sous le lit et allume une lampe-torche. Ces inséparables se font le serment que…
–  Jamais, jamais, nos enfant seront des FDP, Jamais !
–  Chut. Ecoutez… j’entends ma mère qui recommence. Les garçons j’ai peur !
–  Bouche-toi les oreilles Romane. Pense à autre chose.
–  J’entends quand même. J’entends qu’elle se plaint des programmes. Ça recommence !

Alban a le droit de jouer avec le matériel de sport de l’école. Souvent, il reste après les cours pour monter des parcours avec des cônes et des barres. Quand il commence à s’ennuyer, il utilise le trampoline pour ajouter des difficultés. En bon FDP qu’il est, Alban maîtrise déjà la variable didactique. Pauvre enfant.

Alban s’ennuie souvent, dans la pénombre et le froid d’un hall d’école désert, fraîchement balayé par Claudine, la femme de ménage , qui vient juste de terminer son service. Alban s’ennuie. Il attend sa mère, qui s’ennuie aussi. Elle est en réunion avec d’autres profs.

Alban est un gros FDP. Un gros Fils De Prof.

Tes réactions