ParentsProfs le Mag
“Ce n’est pas la taille qui compte”, festival de la boulette de profs

“Ce n’est pas la taille qui compte”, festival de la boulette de profs

Dans notre nouvelle rubrique « Vécu à l’école », on se raconte nos anecdotes de profs, un métier où l’on parle toute la journée. Justement…

Je me souviens du jour où j’ai reçu des nouveaux parents d’élèves pour leur présenter les locaux de l’école. Un peu fatiguée, au lieu de leur dire :
– L’accueil se fait dans la cour.
J’ai dit :
La cour se fait dans la couille.
Merci à Nady

Je me souviens du jour de la rentrée où j’ai dit à un enfant nouvellement inscrit à l’école :
– Bonjour Mademoiselle…
Les parents :
– Non, c’est un garçon.
Merci à Elodie

Je me souviens du jour en lycée professionnel où je suis allée voir mon collègue prof de service qui faisait une dégustation de vin avec des élèves de bac, et avec qui j’avais étudié en cours les mécanismes de la dégustation. Je leur ai demandé :
– Alors finalement, vous avalez ou vous recrachez ?
Merci à Camille

Je me souviens du jour où je donnais un cours de langue au collège. On travaille le futur avec un horoscope en espagnol. Dans le document, trois parties : amour, travail, argent. A la fin de l’heure je donne les devoirs :
– Vous faites des phrases complètes pour le travail et l’argent, puisqu’on a déjà fait l’amour ensemble.
Merci à Magali

Je me souviens du jour où je travaillais sur les masses, avec trois coussins noirs de tailles différentes. Apres manipulation, nous nous apercevons que le plus grand est en fait le moins lourd et que le plus petit à la plus grande masse. Je commence donc avec les élèves la trace écrite, sur une belle affiche A3 :
Masses : c’est pas la taille qui compte, c’est ce qu’il y a dedans.
Merci à Annabelle

Je me souviens d’un jour de beau temps où j’étais en robe et petit collant. Je vais aux toilettes, sors et fais tout le tour de la récré avant qu’une élève vienne me voir pour me dire que ma robe était coincée dans mon collant et qu’on voyait tout mon cul ! J’ai demandé ma mutation…
Merci à Virginie

Je me souviens du jour où une élève de Petite Section me dit à l’accueil devant ses parents :
– Maîtresse, le monstre vert il ressemble à mon papa.
Et moi spontanément :
– Mais non ma puce, ton papa n’a pas une si grande queue.
Merci à Elodie

Tes réactions