ParentsProfs le Mag
Blanquer prêt à rempiler et dénonce une attaque venue d’une autre planète contre sa politique

Blanquer prêt à rempiler et dénonce une attaque venue d’une autre planète contre sa politique

La vérité est ailleurs.

Il est prêt. Espaces Numériques de Travail et autres outils de visioconférence attaqués, évaluations nationales critiquées, protocoles sanitaires vilipendés… Selon Jean-Michel Blanquer, la politique qu’il conduit au sein du ministère de l’Education nationale depuis 5 ans est l’objet de vives attaques venues d’une autre planète.
Cela ne m’étonne pas, a-t-il déclaré après un match de football à Avranches (Manche), je m’attendais à ce genre de coup bas de la part de Liberator, ce renégat venu des profondeurs de l’espace et qui a juré de plonger notre pays dans une politique crypto libérale qui n’épargnera personne sur son passage.

Selon le gouvernement qui s’est exprimé par la voix de son porte-parole en fin d’après-midi, Liberator serait le cousin par alliance de Dark Vador. Détestant depuis toujours la culture et l’éducation, il est persuadé qu’Emmanuel Macron mène une politique de gauche. Il s’attaque régulièrement à la rue de Grenelle et fait de Jean-Michel Blanquer son ennemi ultime. Doté d’une force surpuissante, ce dictateur de l’espace est parvenu par la seule force de son esprit à fermer tous les accès aux E.N.T.
Et encore, ça c’est rien, a déclaré Amélie de Montchalin lors d’un brunch avec la presse. Une fois, il a débarqué, y’a des rayons laser qui sont sortis de ses yeux. Il nous a gelé le point d’indice, d’un coup, comme je vous le dis. On n’a rien pu faire.

Confiance. Jean-Michel Blanquer se montre optimiste et s’est même déclaré prêt à rempiler en cas de second mandat. “Je suis déterminé dans mon combat contre Liberator, ce vil félon que je saurai remettre dans le droit chemin” a-t-il déclaré cet après-midi en montant dans son vaisseau spatial. Le ministre effectue en effet un déplacement express sur la Lune noire où il s’apprête à provoquer en duel de sabres laser son ennemi juré. Il devrait cependant être de retour demain pour voter.
Souhaitez moi bonne chance, nous lance-t-il alors que se baisse la cloche en verre du cockpit. Et si je n’en viens pas à bout, j’ai dans ce cartable mon arme secrète à laquelle personne ne résiste« . Et le ministre de nous montrer ce qu’il tient dans la main : un exemplaire du dernier protocole sanitaire en date.⚫

Soutenez ParentsProfs sur Tipeee
Tes réactions