ParentsProfs le Mag
Augmentation de salaire : les enseignants toucheront 100 balles et un Mars

Augmentation de salaire : les enseignants toucheront 100 balles et un Mars

Enfin une bonne nouvelle pour les enseignants.

Selon RTL citant le classement des rémunérations des enseignants de l’OCDE, « la France fait office de mauvais élève sur le salaire de ses professeurs avec une moyenne à 42$ par heure enseignée. En moyenne, dans l’Union européenne, un enseignant gagne 55$ brut par heure. » 
Après avoir assuré en février dernier que la hausse de salaire des profs « ne sera pas des clopinettes », Jean-Michel Blanquer a annoncé cette semaine qu’il s’agira de jolies petites balles en plastique, rangées dans un très pratique filet réutilisable.

Egalement ministre de la jeunesse et des sports, il a déclaré sur France Culture : « Ce seront de petites balles, pas plus grandes que mon poing. On pourra les utiliser lors d’une partie de golf par exemple. Il y aura différentes couleurs, comme le bleu, le vert mais aussi le violet. »
Une revalorisation de 100 balles qui s’inscrit dans le cadre du Grenelle de l’éducation. Le gouvernement a en effet prévu de donner à chaque enseignant une balle par an pendant 100 ans, soit une balle par année de carrière.

Une bonne nouvelle qui en cache une autre. Toujours selon le ministre qui multiplie les gestes forts, « chaque enseignant sera également augmenté mensuellement d’un Mars, car tout le monde aime cette barre de chocolat craquant 100% pur beurre de cacao, son onctueux caramel et ce délicieux nougat chocolaté. »
Une bonne nouvelle pour les enseignants mais qui doit être pris avec précaution. Cette augmentation s’inscrit dans une dimension de mérite. En effet, les enseignants effectuant des formations pendant les vacances, obtenant des bons scores de réussite aux évaluations nationales ou faisant exactement ce qu’on leur dit de faire obtiendront un Mars. Les autres se contenteront d’un Mister Choc Caramel Bars, pâle copie de l’original vendu chez Lidl.

D’après nos informations, le gouvernement ne s’interdit pas de remplacer sporadiquement la barre chocolatée par un Snickers, fameux morceau de nougat couvert de cacahuètes grillées et de caramel. En effet, toujours en lien avec les cacahuètes, les grands perdants de cette campagne de revalorisation seront les AESH qui comme d’habitude obtiendront peanuts.

Tes réactions