Salle des maîtres VS salle des profs : le grand match

Les enseignants ont leur carré VIP. Un endroit très privé qui s'appelle salle des maîtres à l'école primaire et salle des profs au collège ou lycée. "What is the place to be ?" Un grand match co-écrit avec notre nouvelle chroniqueuse Marie-Alix Jobert, professeur de collège.

Ça s'ambiance comment ?

Salle des maîtres : Une salle des maîtres, c’est comme une boîte de chocolats : on ne sait jamais sur quoi on va tomber. Il y a Kevin, assis sur la table en train de montrer son genou écorché à Sandrine l’A.V.S. Il y a Laetitia, maîtresse des petites sections, déguisée en Reine des neiges parce que Christine l’A.T.S.E.M. doit lui coudre ses ailes avant la répétition du spectacle. Parfois, on rigole bien dans la salle des maîtres. Comme ce jour où Nathalie, la psychologue scolaire, a raconté qu’elle était crevée et qu’elle aimerait bien reprendre une classe. Qu’est-ce qu’on a ri.

Salle des profs : Alexandre, 13 ans, 5ème B, voudrait bien rentrer dans la salle des profs. Son professeur principal lui a demandé d’aller mettre dans son casier l’argent de la photo de classe. Alexandre est devant la porte. Il frappe. Il entend du bruit. C’est la récréation de 10 heures, celle qui dure 12 minutes. Alors il y a du monde dans la salle des profs. Mais personne ne lui répond. Alexandre ouvre la porte. Il est accueilli par «Quoi encore ?» (le prof de maths), «Mais on ne peut pas être tranquille deux minutes ?» (la prof d’anglais), «Mais ils nous font chier !» (la prof de musique).

T'es qui toi ?

Salle des maîtres : Nathalie, la psychologue du R.A.S.E.D. écoute Francis se plaindre de Lukas qu’il a dû mettre dans la classe de Noëlla qui est en train de manger des petites amandes tirées de sa petite boîte et qui n’en propose pas à ses deux voisines Claire et Anaïs, qui boivent leur thé bio parce qu’elles n’aiment pas le café apporté par Thierry qui achète toujours des paquets rouges parce que ça coûte moins cher.

Salle des profs : Véronique, la prof de lettres, squatte toujours la photocopieuse alors que Fatiha, la prof d’anglais, et Jérémy, le prof de maths, attendent leur tour en se demandant pourquoi Laurent et Isabelle repartent toujours ensemble après les cours. Leur voix est couverte par celle de Micheline qui hurle parce qu’elle ne trouve pas le P.P.R.E. passerelle de Jessica Lelong, élève de 6ème C.
Micheline, que le métier a complètement déglinguée, ne sait pas parler sans te ruiner les tympans. Véronique laisse enfin sa place à la photocopieuse. Le toner est vide. Elle ne l’a même pas changé. Qu’elle aille mourir en enfer dans les couloirs du rectorat.

C'est quoi ce dawa ?

Salle des maîtres : Beaucoup de choses traînent sur la table :
– Une pochette transparente avec des livres que la nana de chez Bayard Editions doit venir chercher depuis trois mois.
– La trousse de Mathéo qui était puni pendant la récré
– Le Bulletin Départemental de l’Education Nationale que la directrice imprime parce qu’elle ne sait pas le transférer par mail à ses collègues
– Un tableau pour s’inscrire au repas des profs, mais que personne ne remplit parce que tout le monde attend de savoir qui va venir avant de s’inscrire. Vivre ensemble, oui, mais pas avec n’importe qui.

Salle des profs : C’est un bordel innommable. La vaisselle n’a pas été faite depuis 4 jours. Il y a des trognons de pommes dans le bac à recycler et des pots de yaourt dans le récupérateur de capsules à café. Le PPRE passerelle de Jessica a servi de sous-mug depuis juin 2017 et ressemble au logo des Jeux Olympiques. Dans tout ce bazar, personne ne remarque le nouveau prof qui remplace la prof d’histoire-géographie partie en congé maternité. En fait si : tout le monde l’a remarqué, mais comme il vient d’arriver de Pondichery et qu’il ne comprend rien quand on lui parle, on fait genre qu’on ne l’a pas vu. Respecter autrui, oui, mais faudrait déjà qu’il parle sans accent.

Y'a moyen de manger un truc ?

Salle des maîtres : Viennoiseries, cookies, chocolat, café, thé etc. La salle des maîtres de l’école, c’est un peu comme chez Starbucks : tu manges plein de trucs gras en racontant ta vie. La déco est moins sympa, mais les prix sont plus abordables. Si tu te débrouilles bien, tu peux te remplir l’estomac pour pas un rond.

Salle des profs : Un parent d’élève t’a offert des chocolats à la réunion de samedi dernier :
Option 1 : tu les ouvres, tu les goûtes, ils sont dégueulasses, mais tu n’oses pas les jeter, alors tu en proposes à tes collègues à la récréation, ce qui te permet de passer pour une nana super sympa.
Option 2 : tu les ouvres, tu les goûtes, ils sont dégueulasses, mais tu arrives à refermer la boîte ni vu ni connu. à Tu les offriras à la maîtresse de Anatole, ton fils qu’est en CM1.
Option 3 : tu les ouvres, tu les goûtes, ils sont à tomber, tu les rapportes chez toi, tu les caches, tu n’en proposes ni à ton mari, ni à tes enfants, et puis quoi encore. Le vivre ensemble, la culture humaniste et toutes ces conneries, c’est juste pour le boulot.

On parle de quoi ?

Salle des maîtres : Stéphanie raconte le dernier conseil école-collège qui s’est fini hyper tard, à 17h35 : « Fallait voir la principale du collège qui s’écoute parler, et les profs de collège qui se la jouent avec leurs grands airs et leur emploi du temps à 18 heures ! »

Salle des profs : Michaël raconte le dernier conseil école-collège qui s’est fini hyper tard, à 17h35 : « Fallait voir les instits qu’arrivent en retard parce qu’ils étaient en sortie. Faut voir le niveau des élèves qu’ils nous refilent. De pire en pire. C’est bien beau les sorties et les kermesses, mais qui est-ce qui se tape tout le boulot après, c’est nous »

Invite tes amis à nous rejoindre sur Facebook
(Clique sur Partager)

En librairie : textes 100% inédits


Neuf: EUR 11,95 EUR En stock
buy now
Votre commentaire avec Facebook
Partage cet article

4 COMMENTAIRES

  1. Dans mon école, la salle des maîtres est riquiqui!, Le bureau est bien plus grand….Ben,oui, faut que la directrice puisse voir la cour et qui sonne au portail à tout heure.
    Mais qu’est-ce qu’on rigole bien à 14 dans notre toute petite salle des maîtres!Même les remplaçants qui sont dans le secteur viennent manger chez nous, on les adore : ils nous apportent des bonbons

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here