« Jean-Charles mon bon ami, il nous faut nous hâter. Je dois rendre au Ministre mes propositions avant la tombée de la nuit, et tout ce que j’ai écrit pour le moment ne sont que croyances et galimatias. Vite, munissez-vous de votre plus belle plume et notez je vous prie.

Indiquez en préambule que le niveau des petits Français en mathématiques est affreusement piètre. Vous me trouverez un quelconque classement international qui corroborera mes dires que vous annexerez au document. La presse en est friande.

En premier point, écrivez qu’il conviendra désormais de travailler les quatre opérations dès le plus jeune âge. Je veux de l’addition, de la soustraction, de la multiplication et de la division en veux-tu en voilà. Précisez bien que je ne parle pas de techniques opératoires, mais d’un travail sur le sens. Fichtre ! Il me semble d’un coup que cela se pratique déjà dans les écoles. Et depuis fort longtemps. Peu importe Jean-Charles, on garde l’idée mais vous me trouverez une argumentation autour des neurosciences, l’élasticité du cerveau ou un truc dans le genre. France Inter en raffole.

Diantre, voilà que ma lavallière se détache. Cet empressement me rend terriblement nerveux. Soyez mignon Jean-Charles, aidez-moi à la nouer. Je ne parviens pas à la manipuler de sorte à retrouver la forme des coques et des rubans. (…) Voilà, ainsi c’est mieux. Merci Jean-Charles. Mais j’y pense. La manipulation. Voilà qui pourrait faire notre affaire, et pas plus tard que maintenant. Notez Jean-Charles.

Nous allons proposer que les élèves manipulent, des objets, toute sorte d’objets. Des cubes, des pièces, n’importe quoi pourvu que ce soit écrit Montessori dessus. Et puis des perles. Il faut absolument que nos chères têtes blondes enfilent des perles. Nous allons faire manipuler les élèves pour qu’ils passent plus aisément du concret à l’abstrait. Mon Dieu, tout cela sera tellement novateur : je suis aussi excité que Charkovski le jour où il a rédigé son théorème sur l’itération des fonctions continues. D’ailleurs à propos, il nous faut des bouliers. Je veux des bouliers. Jean-Charles, convoquez-moi toutes les start-ups de la place de Paris qui fabriquent des bouliers. Je les veux demain dans mon bureau, dès potron-minet.

Cela va être sensationnel Jean-Charles. Nous allons révolutionner l’enseignement des mathématiques. Terminez de noter pendant que je me prépare à rejoindre le Ministre. Si j’arrive à trouver un fiacre rapidement, je devrais être rue de Grenelle avant la nuit.

Attendez Jean-Charles. Les enseignants. On a oublié les enseignants. Fichtre. J’entends au dehors le cocher qui me hèle. Je dois filer. Tant pis, griffonnez quelques mots sur la formation. Ecrivez qu’on va former les profs à enseigner les mathématiques. Je ne sais pas encore comment, mais nous aviserons plus tard. »

Rejoins-nous

66,405FansLike
10,460FollowersSuivre
5,111FollowersSuivre

On écrit aussi des livres pratiques pour la classe


Neuf à partir de: EUR 23,50 En stock
Votre commentaire avec Facebook
Partage cet article

1 COMMENTAIRE

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here